VIDÉO - "Vive la vie" : rescapé du Covid-19, Jean-Luc Reitzer ovationné à son retour à l'Assemblée

VIDÉO - "Vive la vie" : rescapé du Covid-19, Jean-Luc Reitzer ovationné à son retour à l'Assemblée
Politique

ÉMOTION - Le député Jean-Luc Reitzer a fait son retour sous les ovations, mardi à l'Assemblée nationale. Hospitalisé le 4 mars dernier, il avait passé un mois dans le coma.

Il est l'un des premiers responsables politiques contaminés par le coronavirus, sous une forme particulièrement grave. Le député LR Jean-Luc Reitzer, hospitalisé le 4 mars 2020 dans un état grave et placé dans le coma durant un mois, a fait son retour à l'Assemblée nationale mardi 13 octobre. Ovationné par ses collègues, le parlementaire du Haut-Rhin, qui a connu une longue convalescence avant l'été, a fait sa première intervention dans l'hémicycle à l'occasion des Questions au gouvernement. 

"C'est avec émotion que je m'adresse à vous", a-t-il lancé aux députés. "Admis le 4 mars, plongé dans le coma durant quatre semaines, j'exprime ma reconnaissance aux députés pour leurs messages de soutien. Je rends hommage aux soignants qui ont sauvé tant de vies. Malheureusement, tout le monde n'a pas eu la chance de battre ce sacré virus", a-t-il poursuivi, adressant un message en particulier aux malades du Covid, actuellement hospitalisés : "Ils vaincront le virus, et vive la vie !"

"Pouvez-vous vous engager à ne plus fermer de lit ?"

Pour sa première intervention au Palais Bourbon, Jean-Luc Reitzer s'est adressé au Premier ministre Jean Castex, l'interpellant sur la situation des personnels face au Covid-19. "Trop de dysfonctionnements sont apparus, j'en suis témoin", a-t-il expliqué. "M. le Premier ministre, pouvez-vous vous engager à ne plus fermer de lit, de service dans les hôpitaux ? [...] Allez-vous corriger les injustices faites aux soignants ? Allez-vous redonner humanité, lisibilité, choc de confiance et d'espérance tant attendus par nos concitoyens ? Il en va de l'honneur de la République."

Lire aussi

"Quel plaisir de vous voir aujourd'hui", l'a salué Jean Castex, sans répondre directement à sa question sur les fermetures de lits d'hôpitaux. "Vous êtes la preuve vivante que ce virus touche tout le monde. Personne ne peut être épargné ni à l'abri de ses dégâts. Aujourd'hui, dans la deuxième vague, nous observons un rajeunissement des hospitalisations en réanimation."

Le Premier ministre, appelant à la "mobilisation générale", a défendu les mesures prises dans le cadre du Ségur de la santé, "un tournant historique dans notre pilotage du système de soins", qui produira "des effets sur le long terme".

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face à l'ampleur de la deuxième vague

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

Suivez toute l'actualité en direct sur LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Reconfinement : le mode d’emploi des attestations de déplacement

EN DIRECT - Covid-19 : la France se réveille reconfinée

EN DIRECT - Attaque à Nice : le procureur antiterroriste détaille le parcours meurtrier de l'assaillant

Reconfinement : voici le nouveau dispositif pour sauver les entreprises

Reconfinement : les commerces qui devront fermer, ceux qui vont rester ouverts

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent