Jeunes délinquants : l'armée en renfort ?

Jeunes délinquants : l'armée en renfort ?

L'ÉDITO - Éric Dupond-Moretti a plein d'idées pour rendre la justice plus opérationnelle. Pour aider les jeunes délinquants à se réinserer par exemple, il propose d'avoir recours à l'armée.

L'armée est aujourd'hui déjà mobilisée dans les Epide. Ce sont des établissements accueillant des jeunes majeurs souvent en déshérence sociale et qui veulent se réinsérer après avoir raté leurs études. Ceux-ci sont encadrés en internat avec une discipline stricte. Ils y retrouvent un sens civique en même temps qu'une mise à niveau et des stages en entreprise. Certains ressortent même avec des emplois. Confier les jeunes délinquants en partie à l'armée ne serait donc pas incongru. Reste à franchir plusieurs obstacles et à convaincre les éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse qui sont souvent très réfractaires quand il s'agit d'encadrement stricte.

Ce samedi 10 octobre 2020, Olivier Mazerolle, dans sa chronique "L'édito", s'est intéressé à la proposition d'Éric Dupond-Moretti d'avoir recours à l'armée pour aider les jeunes délinquants à se réinsérer. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 10/10/2020 présentée par Anne-Chloé Bottet, sur LCI.

Toute l'info sur

Les Matins LCI - Week-end

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

VIDÉO - Covid-19 : le relâchement des gestes barrière fait des ravages au Royaume-Uni

Refoulés à cause d'un faux pass sanitaire, ils tirent sur une discothèque et blessent un client

Biélorussie : l’ambassadeur de France forcé de quitter le pays

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.