VIDÉO - "L'autruche est sans doute un animal sympathique..." quand Philippe tacle Trump sur l'accord de Paris

Politique
DirectLCI
CHARGE FRONTALE - Au cours de son discours de politique générale, Edouard Philippe n'a pas hésité à dénoncer "l'égoïsme" de Donald Trump vis-à-vis de sa décision de faire sortir les Etats-Unis de l'Accord de Paris sur le climat, mardi 4 juillet.

Make our planet great again, bis... ou presque. C'est cette fois au tour du Premier ministre, durant son discours de politique générale mardi 4 juillet, de tacler le président des Etats-Unis au sujet de sa politique environnementale : "Ceux qui, par égoïsme ou inconscience, tournent le dos à l'accord de Paris sur le climat, manifestent plus qu’une simple incompréhension du monde qui vient. Ils montrent qu’au fond ils ont peur du futur", a notamment affirmé Edouard Philippe. Pour rappel, début juin, le 45e président des Etats-Unis a annoncé, après des semaines de suspense, qu'il comptait bien retirer son pays du fameux accord. Une décision qui n'a pas manqué de déclencher un tollé général.

Mettre sa tête dans le sable n'a jamais préparé personne à affronter l'avenirEdouard Philippe

Et si Donald Trump n’est pas explicitement nommé , il n’est pas bien difficile de deviner à qui cette pique filée est en fait destinée. Décidemment en verve, le Premier ministre ajoute encore : "L’autruche est sans doute un animal sympathique, mais mettre sa tête dans le sable n’a jamais préparé personne à affronter l’avenir. Il nous revient donc de préparer notre pays et notre planète à cette nouvelle ère. De ne pas la subir mais de la façonner". Une métaphore que le président des Etats-Unis, qui sera présent aux côtés d’Emmanuel Macron pour le défilé du 14-Juillet, devrait apprécier...

Suivez l'actualité politique sur notre page spéciale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter