L'édito Aphatie : "C'est une écologie des villes qui a gagné"

L'édito Aphatie : "C'est une écologie des villes qui a gagné"
Politique

L'EDITO APHATIE - On ne s'attendait pas à une coulée verte sur les grandes villes de l'Hexagone à l'occasion du second tour des municipales dimanche. Comment expliquer ce déferlement ?

Toute l'info sur

La Matinale

À Bordeaux, Marseille et Strasbourg, la compétition serait serrée pour le second tour des municipales. À Lyon, on n'imaginait peut-être pas le succès des écologistes, à Poitiers non plus, mais c'est fait. Les électeurs qui se sont déplacés ont effectivement plébiscité une écologie des villes. Ce scrutin-là serait pour ceux qui ont envie de vivre différemment dans la ville. Sont-ils pour autant écologistes ? Ont-ils envie de ce dont l'écologie dans le pays est porteur, notamment de la décroissance ? "Cela reste à vérifier", affirme Jean-Michel Aphatie. "Peut-être que les esprits évoluent, ils changent, mais peut-être pas", a-t-il poursuivi.

Ce lundi 29 juin 2020, Jean-Michel Aphatie, dans sa chronique "L'édito Aphatie", parle de la poussée verte lors du second tour des municipales. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 29/06/2020 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent