L'édito Aphatie : "Ce qui se passe aujourd'hui dans les universités est observé de très près par le gouvernement"

L'édito Aphatie : "Ce qui se passe aujourd'hui dans les universités est observé de très près par le gouvernement"
Politique

Toute L'info sur

La Matinale

L'EDITO APHATIE - Mardi soir, plusieurs scènes de violences étudiantes se sont déroulées un peu partout dans l'Hexagone. Comment les interpréter ?

Après l'immolation d'un étudiant à Lyon, vendredi dernier, la colère est vite montée. Mardi soir, des rassemblements d'étudiants se sont tenus un peu partout sur le territoire et les scènes de violences interpellent particulièrement. Par ailleurs, certains politiques se sont déjà servis de "l'énergie que pouvait avoir les étudiants pour l'utiliser dans leur combat contre les projets du gouvernement", explique Jean-Michel Apathie. Ce qui signifie que l'Etat surveille de très près ce qui se passe dans les universités au risque de créer un mouvement important. Comment interpréter cette colère étudiante ? Quels en sont les enjeux ?

Ce mercredi 13 novembre 2019, Jean-Michel Aphatie, dans sa chronique "L'édito Aphatie", parle de la colère étudiante. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 13/11/2019 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter