L'édito Aphatie : "Christophe Castaner, en introduisant des éléments de vie privée dans le débat public, commet une faute"

L'édito Aphatie : "Christophe Castaner, en introduisant des éléments de vie privée dans le débat public, commet une faute"

L'EDITO APHATIE - L'affaire Griveaux a beaucoup fait réagir la classe politique. Olivier Faure n'a pas tardé à s'exprimer là-dessus et Christophe Castaner, lui, n'a pas attendu longtemps pour lui répondre.

"J'ai été surpris d'entendre Olivier Faure (...) Je connais bien Olivier Faure à titre personnel depuis longtemps. Je l'ai accompagné dans ses divorces, dans ses séparations. Et c'est vrai que j'ai entendu, en étant assez étonné, ses leçons de moral", a énoncé Christophe Castaner hier sur France Inter. Des propos inacceptables, estime notre éditorialiste. En introduisant des éléments de vie privée dans le débat public, le ministre de l'Intérieur commet une énorme faute selon lui. Quid des dires du patron du PS sur Benjamin Griveaux ?

Ce jeudi 20 février 2020, Jean-Michel Aphatie, dans sa chronique "L'édito Aphatie", nous parle du dérapage du débat politique. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 20/02/2020 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

Les Matins LCI

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

Tir mortel d’Alec Baldwin : Donald Trump Jr. vend des t-shirts se moquant de l’acteur

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.