L'édito Aphatie : "Dans ces quartiers, c'est une minorité très faible qui fait régner la terreur"

Politique

Toute L'info sur

La Matinale

L'EDITO APHATIE - En fustigeant une "petite bande d'imbéciles et d'irresponsables" après la soirée de violences de samedi, le Premier ministre a créé une polémique. Trois ministres doivent à présent y faire face.

Après Edouard Philippe, trois ministres se rendent à Chanteloup-les-Vignes ce mardi matin. Hormis les termes "imbéciles" et "irresponsables", notre éditorialiste approuve l'évocation d'une "petite bande" par le Premier ministre. Il semblerait en effet qu'une faible minorité fasse régner la terreur dans ces quartiers. Alors après les critiques essuyées par le chef du gouvernement, c'est à ces ministres à présent de rétablir par leurs discours la situation. A quoi doit-on s'attendre ? Comment pourront-ils démontrer que l'Etat veut restaurer l'ordre dans ces quartiers en perdition ?

Ce mardi 5 novembre 2019, Jean-Michel Aphatie, dans sa chronique "L'édito Aphatie", nous parle des trois ministres qui se retrouvent face à la polémique créée par Edouard Philippe sur les violences urbaines de samedi. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 05/11/2019 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter