L'édito Aphatie : "Il faut que des mesures importantes soient prises pour éviter une contamination de masse"

L'édito Aphatie : "Il faut que des mesures importantes soient prises pour éviter une contamination de masse"

L'EDITO APHATIE - Le Sras était moins dangereux que le coronavirus qui secoue actuellement le monde si l'on compare les chiffres de contaminations et de décès. Les mesures prises par le gouvernement seraient-elles donc justifiées ?

Tous les soirs, le ministère de la Santé communique sur l'évolution de la propagation du coronavirus dans le pays. Face à la vague de panique, le gouvernement est sur tous les fronts, notamment en prenant une série de mesures importantes. Pourtant, en 2003, alors que l'angoisse était à l'extrême à cause de l'épidémie de Sras, les actions avaient été moins drastiques. Quelles en sont les raisons ? Quelles différences avec le virus qui secoue actuellement le monde entier ? L'Etat a-t-il tort de réagir ainsi ?

Ce lundi 2 mars 2020, Jean-Michel Aphatie, dans sa chronique "L'édito Aphatie", nous donne son avis sur les mesures du gouvernement face à la propagation de l'épidémie de coronavirus. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 02/03/2020 en chiffres présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

Les Matins LCI

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'OMS conseille aux plus de 60 ans et aux personnes vulnérables de ne pas voyager

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

EN DIRECT - Marine Le Pen juge le clip de candidature d'Eric Zemmour "passéiste et crépusculaire"

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.