L'édito Aphatie : "La faiblesse du gouvernement est inouïe"

L'édito Aphatie : "La faiblesse du gouvernement est inouïe"

L'EDITO APHATIE - Aussitôt annoncé, aussitôt abandonné. Le projet de loi sur la sécurité sanitaire a très vite été annulé. Le gouvernement mène-t-il toujours la danse ?

Mardi, vers 11 heures, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, avait présenté un projet de loi de sécurité sanitaire pour organiser les états d'urgence à venir. Le même jour, en soirée, Olivier Véran, le ministre de la Santé, a annoncé que ce projet de loi ne sera présenté au Parlement, du moins pas avant plusieurs mois. Pourtant, sur le fond, ce projet de loi était sensé. "Quelqu'un qui ne se vaccine pas ne peut pas se mouvoir dans la société comme quelqu'un qui se vaccine. Sinon ça n'a pas de sens", explique Jean-Michel Aphatie. D'après lui, le gouvernement a préféré capituler devant la mauvaise foi de ceux qui ont hurlé à la "dictature sanitaire" à l'annonce de cette mesure. Une marque de faiblesse qui s'ajoute à son incapacité à mettre en place ses réformes et à mener les débats.

Toute l'info sur

La Matinale

Ce mercredi 23 décembre 2020, Jean-Michel Aphatie, dans sa chronique "L'édito Aphatie", parle du projet de loi sur la sécurité sanitaire du gouvernement. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 23/12/2020 présentée par Julie Hammett sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Julie Hammett vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la pression monte en réanimation, nouveau Conseil de défense sanitaire ce mercredi

EN DIRECT - Trump gracie 73 personnes dont son ancien conseiller Steve Bannon avant de quitter la Maison-Blanche

En plein couvre-feu, il tombe en panne et se fait arrêter par la BAC

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

La vitamine D protège-t-elle du Covid-19 ?

Lire et commenter