L'édito Aphatie : "La pire des choses ce serait de durcir les règles du confinement"

L'édito Aphatie : "La pire des choses ce serait de durcir les règles du confinement"
Politique

L'EDITO APHATIE - Le gouvernement s'est inquiété de voir autant de monde dans les rues notamment dans les grandes villes ce week-end. Christophe Castaner a précisé que le relâchement, c'est se faire l'allier du virus.

Toute l'info sur

La Matinale

Le week-end dernier, certains Français ont profité du beau temps pour sortir un peu. Un fait auquel le ministre de l'Intérieur n'a pas manqué de réagir. Ce dernier a précisé dimanche soir que le relâchement met à terre tous les efforts que nous avons fait depuis trois semaines. Selon Jean Michel Aphatie, "la formule est juste mais, il faut analyser correctement ce qu'il se passe". En effet, "sortir, c'est nécessaire", dit-il. Il rajoute que les pouvoirs publics ne peuvent pas rendre le confinement insupportable et qu'en durcir les règles serait "la pire des choses".

Ce lundi 6 avril 2020, Jean-Michel Aphatie, dans sa chronique "L'édito Aphatie", parle de ce que le gouvernement devrait faire face au menace de relâchement en matière de confinement. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 06/04/2020 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent