L'édito Aphatie : "Quand des valeurs aussi importantes sont en cause, celui qui est au sommet de la pyramide doit parler"

L'édito Aphatie : "Quand des valeurs aussi importantes sont en cause, celui qui est au sommet de la pyramide doit parler"

L'EDITO APHATIE - L'exécutif vient de changer de ton concernant la police. En outre, il n'est pas question pour celui-ci de "décourager les vocations policières", ni d'"accepter les comportements qui sont contraires aux valeurs de la République".

Après une semaine de silence face aux manifestations et débats qui ont suivi la mort de George Floyd aux Etats-Unis, l'exécutif a retrouvé la parole. A noter qu'il avait également disparu il y a quatre ans, lors de l'affaire Adama Traoré. Depuis lundi, donc, la machine s'est remise en route, sous l'initiative d'Emmanuel Macron. Ce dernier doit-il parler ? Comment le gouvernement gère-t-il la situation ? Où en est Nicole Belloubet sur le dossier de 2016 ?

Ce mardi 9 juin 2020, Jean-Michel Aphatie, dans sa chronique "L'édito Aphatie", nous parle des manifestations contre les violences policières qui secouent le pays et la réaction de l'exécutif. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 09/06/2020 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

La Matinale

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'Allemagne prévoit un assouplissement des restrictions dès le 8 mars

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

EN DIRECT - Sarkozy condamné : Marine Le Pen "ne souhaite pas que les magistrats fassent la primaire de la présidentielle"

Mesures de restriction : pourquoi Emmanuel Macron fixe-t-il un horizon de "4 à 6 semaines" ?

Les 65-75 ans avec comorbidités "peuvent se faire vacciner" avec AstraZeneca, annonce Olivier Véran

Lire et commenter