L'édito Aphatie : "Si Christophe Castaner dit le vendredi une chose contraire à ce qu'il a dit le lundi, ça ne va pas renforcer sa crédibilité"

L'édito Aphatie : "Si Christophe Castaner dit le vendredi une chose contraire à ce qu'il a dit le lundi, ça ne va pas renforcer sa crédibilité"

L'EDITO APHATIE - Suite à l'annonce faite par le ministre de l'Intérieur, les policiers ont affirmé leur colère. De quoi s'agissait-il ?

Dans la soirée du lundi 8 juin, Christophe Castaner a annoncé une modification des pratiques de la police : "la méthode de la prise par le cou, dite d'"étranglement" sera abandonnée, (...) c'est une méthode qui comportait un danger". Une décision prise sans concertation, a précisé Yves Lefebvre, unité syndicat de GP Police FO. De ce fait, les policiers ont jeté de manière symbolique leurs menottes par terre. Quel message veulent-ils faire passer . Christophe Castaner reviendra-t-il sur cette décision ?

Ce vendredi 12 juin 2020, Jean-Michel Aphatie, dans sa chronique "L'édito Aphatie", parle de la colère des policiers face à l'annonce de Christophe Castaner lundi dernier. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 12/06/2020 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

La Matinale

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - 31.519 cas de Covid-19 recensés en 24 heures, du jamais vu depuis novembre dernier

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Épidémie "préoccupante", restrictions locales : le gouvernement change de ton

Covid-19 : "gagner du temps" avant de reconfiner, une stratégie risquée

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Lire et commenter