L'édito politique: "L'exécutif semble prendre conscience de la situation un peu tard"

L'édito politique: "L'exécutif semble prendre conscience de la situation un peu tard"

L'EDITO POLITIQUE - Plusieurs médecins ont réclamé depuis bien longtemps le port du masque obligatoire, ce qui n'est toujours pas fait. Pourquoi ce retard de réaction du gouvernement ?

À Nice, on a pu apercevoir des images de rassemblements sans respect de distanciation ni de port de masque. Pourtant, l'ombre d'une deuxième vague plane toujours. Si dans l'Hexagone, les gestes barrières semblent avoir été oubliés, c'est le Premier ministre lui-même qui a précisé le durcissement des réglementations lors de son déplacement en Guyane. D'ailleurs, Emmanuel Macron a également twitté dimanche soir: "les gestes barrières ne sont pas une option !". Le gouvernement est-il en retard dans ses prises de décisions ?

Ce lundi 13 juillet 2020, Julien Arnaud, dans sa chronique "L'édito politique", parle de la position du gouvernement vis-à-vis du port du masque obligatoire et du respect des gestes barrières. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 13/07/2020 présentée par Christophe Beaugrand sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Christophe Beaugrand vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

La Matinale

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les tests antigéniques systématisés pour les voyageurs de Guyane

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Lire et commenter