"L'histoire bégaye quand le nationalisme ressurgit" : l'appel de François Hollande contre la montée du populisme

DirectLCI
DISCOURS - Le président François Hollande participe ce dimanche, dans l'Aisne, au centenaire de la bataille du Chemin des Dames, longtemps négligée par la mémoire officielle à cause des agissements sanglants de l'état-major français. Et pour sa dernière commémoration en tant que chef d'Etat, il a notamment délivré un message contre l'ascension du populisme.

Le président François Hollande participe ce dimanche 16 avril, dans l'Aisne, au centenaire de l'offensive du Chemin des Dames, une bataille longtemps négligée par la mémoire officielle, car symbolique des agissements sanglants de l'état-major français lors de la Première Guerre mondiale. Une commémoration durant laquelle le chef de l'Etat a tenu à mettre en garde contre la montée du populisme en Europe, et particulièrement en France dans le cadre de l'élection présidentielle.

Pendant son discours, le président a appelé à "ne pas faire de l'Europe le bouc-émissaire de nos renoncements", soulignant que le projet communautaire "a su nous prémunir de la guerre et des conflits". Un message à consonances républicaines, une semaine avant le premier tour de l’élection présidentielle et adressé de manière sibylline aux candidats évoquant une éventuelle sortie de l'Union européenne (Jean-Luc Mélenchon ou Marine le Pen en tête de file).

Son grand-père sergent dans l'infanterie

Le président de la République, dont le grand-père Gustave servit comme sergent dans l’infanterie au Chemin des Dames, se rendra ensuite à Oulches-la-Vallée-Foulon dans la Caverne du Dragon, une grotte transformée successivement en caserne et en musée. Il devrait y inaugurer une sculpture réalisée par Haïm Kern en guise d' hommage aux soldats tombés en 14-18 pour lesquels François Hollande a salué "la vaillance incroyable".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter