La Covid rebat les cartes pour 2022

La Covid rebat les cartes pour 2022

L'ÉDITO - Les conséquences du coronavirus sont d'ordre sanitaire, économique mais aussi politique. Une part des présidentielles de 2022 est peut-être en train de se jouer en ce moment.

En pleine crise du coronavirus, l'on ne peut s'empêcher de se projeter vers 2022, notamment les élections présidentielles. Les circonstances mettent actuellement Emmanuel Macron en danger. Son autorité est entamée et il n'a pas fait prospérer son socle électorale depuis le premier tour de 2017. Sa cote de popularité n'est pas mauvaise mais elle est plus due à l'habitude de le voir en place plutôt qu'à l'adhésion à sa politique. Marine Le Pen, elle, utilise la Covid pour promouvoir ses idées. La mondialisation étant en berne et les dogmes budgétaires bouleversées, elle peut à présent sortir du coin dans lequel elle était casernée. Elle devient alors compétitive. Un récent sondage, non publié, la situe à 48% contre 52% face à Emmanuel Macron si la présidentielle aurait lieu aujourd'hui. Peut-on prendre ce sondage au pied de la lettre ?

Toute l'info sur

La Matinale week-end

Ce dimanche 21 janvier 2021, Olivier Mazerolle, dans sa chronique "L'édito", nous parle de l'éventuel impact de la crise sanitaire sur la présidentielle de 2022. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 31/01/2021 présentée par Anne-Chloé Bottet, sur LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

L'exécutif change de ton : ce que va annoncer Jean Castex à 18h

EN DIRECT - Covid-19 : un nouveau joueur du XV de France testé positif, l'entraînement suspendu

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter