VIDÉO - Laurent Wauquiez n'a pas aimé que l'Elysée soit "transformé en boîte de nuit"

Politique
DirectLCI
ATTAQUE - Le patron de Les Républicains, en Conseil national à Menton samedi 30 juin, s'en est pris au président de la République après la soirée organisée le 21 juin à l'Elysée à l'occasion de la Fête de la musique.

 Les Républicains se retrouvaient ce samedi au palais de l'Europe de Menton, pour leur Conseil national, sorte de parlement du parti pour parler Union européenne. Le deuxième du genre à se tenir depuis l'accession à la présidence de Laurent Wauquiez,. Quelque 600 personnes étaient présentes. 


Le patron de LR  qui cherche à ressouder sa famille politique après le départ de Virginie Calmels, la numéro 2 du parti, s'est attaqué au chef de l'État, qui semble être le  seul à même de mettre d'accord son parti. Laurent Wauquiez a reproché à Emmanuel Macron, la soirée organisée au palais de l'Élysée à l'occasion de la fête de musique, le 21 juin dernier. 

L'identité commune

Ce soir-là, l'Elysée avait ouvert ses portes à plusieurs DJ et danseurs, offusquant une bonne partie de la droite et de l'extrême droite, à la vue d'une photo où l'on voyait le couple présidentiel poser avec lesdits danseurs et danseuses.

"Inappropriée" pour certains, "déshonorante" pour d'autres, elle avait au contraire été considérée comme le signe que "tous les Français étaient les bienvenus à l'Elysée". Laurent Wauquiez, lui, a choisi son camp, déplorant que "le palais de l’Élysée [soit] transformé en boite de nuit. C'est un fait majeur. Ce n'est pas juste une anecdote. Ce n'est pas juste une question de dignité présidentielle."


Le président des Républicains s'était également offusqué du t-shirt que portait  le DJ Kiddy Smile, sur lequel était écrit: "Fils d'immigrés, noir et pédé". 

Sans surprise, la revendication n'a pas eu l'heur de plaire au patron des Républicains, pour qui, "chez nous, on ne se différencie pas en imposant sa différence, on défend une identité commune".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter