VIDÉO - Laurent Wauquiez s'en prend aux "guignols" de la droite pro-Macron : "Les Constructifs, c'est dehors !"

DIPLOMATIE - Laurent Wauquiez, dont la candidature à la présidence LR a été confirmée ce jeudi, a eu un petit mot pour ses collègues de la droite qui ont choisi de soutenir l'action du gouvernement. "Des espèces de guignols", auxquels il promet une grande purge.

Laurent Wauquiez semble concourir au Grand Prix du "parler vrai". Après ses propos de la veille contre "la caste" et les "élites", ou encore "l'immigration qui menace le mode de vie" des Français et les chômeurs auxquels Pôle Emploi "propose de profiter de la vie", le candidat résolument en campagne pour la présidence des Républicains s'est intéressé jeudi 26 octobre à ses collègues de la droite qui ont rallié la majorité après la déroute de François Fillon à la présidentielle.


Alors que quatre d'entre eux, Gérald Darmanin, Sébastien Lecornu, Franck Riester et Thierry Solère seront officiellement exclus du parti lors du bureau politique qui se tiendra ce mardi - si le quorum est réuni -, l'ancien ministre, favori dans ce scrutin interne, promet le pire à la trentaine de députés Constructifs, et à leurs collègues sénateurs, qui ont fait le choix, eux aussi, de soutenir Emmanuel Macron. 

"Traîtres cyniques"

Son avertissement ne nécessite pas de décryptage, étant relativement limpide. "Comme le disait Chirac, un chef, c'est fait pour cheffer", entonne le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. "Et le foutoir généralisé dans lequel on est en ce moment, croyez-moi, si jamais je m'occupe de la famille des Républicains, c'est fini hein..." Et de terminer ainsi : 

On va y remettre de l'ordre et ces espèces de guignols qui, tout en vous ayant trahis, continuent à vous donner des leçons avec un cynisme insupportable, les Constructifs, c'est dehors !Laurent Wauquiez

On l'a compris : Laurent Wauquiez, qui se dépeint dans le magazine Society comme "le Mesrine de la politique" (en référence à l'ancien ennemi public numéro 1), ne sera pas le président de la réconciliation à droite. Et avec lui, la purge de LR se poursuivra jusqu'au bout. Ce qui ne va pas forcément inciter les Constructifs à revenir dans le giron de sa famille politique. Les militants de l'aile dure, en revanche, devraient apprécier.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

LR : le clash entre Laurent Wauquiez et Virginie Calmels

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter