VIDEO - Le 8-Mai chômé ? "Illogique" pour Valéry Giscard d'Estaing

VIDEO - Le 8-Mai chômé ? "Illogique" pour Valéry Giscard d'Estaing

DirectLCI
JOUR FÉRIÉ - L'ancien président de la République a critiqué jeudi le fait que le 8 mai soir un joué férié et chômé alors que la France "n'a pas de croissance".

Valéry Giscard d'Estaing a-t-il la rancune tenace ? L'ex-président de la République, qui avait supprimé les commémorations du 8-Mai en 1975, l'assure ce jeudi : ce jour ne devrait pas être chômé . "Ce n'est pas simplement une journée fériée, c'est aussi une journée chômée, où la France ne travaille pas, où la France, qui n'a pas de croissance, qui est affaiblie économiquement, va avoir trois jours où elle ne travaille pas. C'est tout à fait illogique", a tempêté VGE sur Europe 1.

"La France n'aime plus travailler"

VGE, âgé de 88 ans, s'est également remémoré l’annonce de l’armistice. "Le 8 mai, pour moi, est émouvant car j’étais sur un char en Autriche. On avait traversé l’Allemagne. On était dans un petit champ, avec des pommiers, et tout à coup, on nous dit : "C’est fini, on s’arrête, c’est l’armistice’"... On a été pris par surprise ! On ne s’attendait pas à cela".

Très en verve, l'ancien président a aussi accordé une interview au Point, à paraître ce jeudi. Un entretien dans lequel Valéry Giscard d'Estaing dit observer de "nombreux signaux de décadence (...) Les 35 heures ont cassé la valeur du travail (...) La France travaille moins, elle n'aime plus travailler. Tout ce qui faisait notre force, tel notre système éducatif, est en panne, il ne permet plus la réussite au mérite". Nostalgique, VGE ? Pas sûr. Selon lui la France n'est pas "perdue", car "la jeunesse la sauvera !". "Ce culte des vacances perpétuelles, c'est l'œuvre d'une génération qui va s'en aller et disparaître."

 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter