VIDÉO - Le Brexit, Trump, Duflot... Quand Sarkozy se moque des prédictions de Hollande

DirectLCI
MOQUERIES - En meeting lundi soir, Nicolas Sarkozy s'est moqué de François Hollande, affirmant qu'au regard de ses prédictions ratées, il devrait plutôt réfléchir avant de se présenter.

Lors de son meeting lundi, à Saint-Maur-des-Fossés dans le Val-de-Marne, Nicolas Sarkozy a tiré plusieurs salves en direction du président de la République. "François Hollande a fait le malin. Il croyait que le Brexit passerait, ce n'est pas passé, que Trump ne passerait pas, il est passé. À sa place, je réfléchirais avant d'être candidat", a-t-il affirmé, déclenchant les rires de la salle. 


"Je ne supporte pas la médiocrité dans laquelle il a fait descendre la France" et "je ne serais pas président otage de qui que ce soit, comme Hollande le fut avec Mme Duflot", l'ancienne responsable écologiste, a-t-il ajouté.

C'est un temps pour les marins solides, pas pour les girouettes"Nicolas Sarkozy

Dans une pique qui visait sans les nommer, Alain Juppé, son principal concurrent à la primaire en baisse dans les sondages mais toujours donné vainqueur de la compétition, et François Bayrou, président du MoDem et soutien du maire de Bordeaux, après avoir voté Hollande en 2012, Nicolas Sarkozy a affirmé: "C'est un temps pour les marins solides, pas pour les girouettes, un temps pour les femmes et les hommes à colonne vertébrale, des femmes et des hommes convaincus, pas sensibles aux changement d'atmosphère". A six jours du premier tour de la primaire, bonjour l'ambiance... 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter