Le débat sur la sécurité s'impose

Le débat sur la sécurité s'impose

L'OPINION - La sécurité a été remise au cœur du débat politique. Emmanuel Macron a été le premier à être passé à l'acte.

L'attentat de Rambouillet, le verdict du procès de Viry-Châtillon, les attaques répétées contre les policiers ou les pompiers ont clairement remis la question de la sécurité au cœur du débat politique. En réponse au verdict de Viry-Châtillon, Emmanuel Macron avait donné une interview d'une page dans le Figaro, puis s'était rendu à Montpellier pour rencontrer les policiers. "Je me bats pour la liberté dans la condition première et la sécurité. Je me bats pour la vie paisible", a-t-il dit. Cette montée en ligne sur la sécurité a-t-elle été faite pour contrer Marine Le Pen ? Selon Olivier Mazerolle, "le chef de l'Etat sait que, sur la sécurité, la présidente du Rassemblement national a une longueur d'avance. Celui qu'il surveille comme le lait sur le feu, c'est Xavier Bertrand". Ce dernier chasse sur les mêmes terres que le président, c'est-à-dire les électeurs de François Fillon en 2017. Quelles sont ses chances de réussir ?

Toute l'info sur

La Matinale week-end

Ce dimanche 25 avril 2021, Olivier Mazerolle, dans la chronique "La semaine de Mazerolle", nous parle de la sécurité qui a été remise au cœur du débat politique. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 25/04/2021 présentée par Anne-Chloé Bottet sur LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Marghe remporte "The Voice 2021"

EN DIRECT - Israël/Palestine : plus de 150 morts depuis la reprise des violences, l'essentiel à Gaza

Covid-19 : ces pays européens qui ont déjà assoupli les règles aux frontières pour les touristes

Que devient Abi Bernadoth, le gagnant de "The Voice" ?

EN DIRECT - Covid-19 : la pression hospitalière toujours à la baisse, moins de 4300 patients en réa

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.