VIDÉO - Marine Le Pen l'assure : le départ de Florian Philippot "n'entraîne pas" le retour de sa nièce

DirectLCI
POLITIQUE - Lors d'une conférence de presse à Carpentras, dimanche 8 octobre, Marine Le Pen a démenti les rumeurs selon lesquelles sa nièce avait quitté le FN après la présidentielle à cause de Florian Philippot.

"Ce n'est pas parce que Florian Philippot n'est plus là que Marion Maréchal-Le Pen va revenir", a affirmé la présidente du Front national  Marine Le Pen, ce dimanche lors d'une étape à Carpentras (Vaucluse), ancien fief de sa nièce et terre de prédilection de son parti, dans le cadre de sa tournée des fédérations.

Pas de retour dans un futur proche

"Je ne crois pas du tout, contrairement à ce qui a été écrit abusivement, que c'est à cause de Florian Philippot qu'elle est partie, donc ce n'est pas parce que Florian Philippot n'est plus là qu'elle va revenir", a dit la présidente du FN lors d'une conférence de presse à la fédération du FN de Carpentras. Marion Maréchal Le Pen, élue députée en 2012 dans la circonscription de Carpentras, s'est mise en retrait de la voie politique pour des raisons personnelles un mois avant les élections législatives. La circonscription a été remportée en juin par LREM.


"J'accorde à Marion beaucoup plus de force de caractère que vous ne lui accordez, je ne pense pas du tout qu'elle serait jamais partie à cause de quiconque d'ailleurs, très objectivement", a-t-elle ajouté. "Marion et Florian ont combattu au sein du FN ensemble pendant un certain nombre d'années avec leurs sensibilités personnelles certes, mais suivant la ligne politique qui est celle du Front national", a précisé la députée du Pas-de-Calais.

Les "sensibilités personnelles"

En fait de "sensibilités personnelles", il s'agissait tout de même d'une véritable opposition. Là où Florian Philippot avait fait d'une ligne sociale-souverainiste son chemin de bataille, avec la sortie de l'euro, Marion Maréchal Le Pen était moins regardante sur les sujets sociaux et très sensible aux thématiques identitaires et familiales. Ce que Marine Le Pen formule ainsi : "Au Front national, il y a une ligne politique et diverses sensibilités, parce que le FN est puissant il peut contenir en son sein diverses sensibilités."

En vidéo

"Au Front National il y a une ligne politique et diverses sensibilités", affirme Marine Le Pen à Carpentras

Après avoir rencontré les cadres de la fédération, la présidente du FN a donné un discours devant 400 militants lors d'un déjeuner. Elle a invité les adhérents à participer à la refondation, "une des conditions de notre succès". Et a terminé par une adresse aux électeurs qui n'ont pas voté pour elle, cinglante pour ses adversaires politiques : "Aux électeurs de droite orphelins et ballottés, [...] ceux qui sont dégoûtés de la politique et ne se situent nulle part, les électeurs socialistes qui sont en déshérence, les déçus du macronisme et les électeurs qui se croyaient insoumis et se retrouvent soumis à l'islamisme militant des Indigènes de la République". "Nous sommes les nationaux et avons vocation à parler à tous les Français", a-t-elle conclu.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter