VIDÉO - "Le doute m'a submergée" : Sibeth Ndiaye émue lors de la passation de pouvoir avec Benjamin Griveaux

VIDÉO - "Le doute m'a submergée" : Sibeth Ndiaye émue lors de la passation de pouvoir avec Benjamin Griveaux
Politique

Toute L'info sur

Le gouvernement Edouard Philippe III

INTRODUCTION - Elle est la surprise de ce remaniement : l'ancienne conseillère presse et communication d'Emmanuel Macron, Sibeth Ndiaye remplace Benjamin Griveaux et devient porte-parole du gouvernement. La passation de pouvoir à eu lieu ce lundi 1er avril.

Elle passe de conseillère presse et communication d'Emmanuel Macron à porte-parole du gouvernement d'Edouard Philippe. Sibeth Ndiaye, réputée pour son franc-parler, est devenue ce lundi 1er avril, à 39 ans, porte-parole du gouvernement. Elle remplace Benjamin Griveaux, parti faire campagne pour la mairie de Paris. 

"Vous informer et expliquer ce que fait le gouvernement pour votre quotidien : c'est mon nouveau job (...) Je vous dis à demain pour mon premier compte-rendu du Conseil des ministres", a posté sur Twitter Sibeth Ndiaye sitôt l'annonce faite. 

Lire aussi

Formellement entrée en fonction ce 1er avril au terme d'une passation de pouvoir relativement rapide, Sibeth Ndiaye a profité de ce moment pour raconter la façon dont elle avait vécu cette nomination. "Hier, le doute m'a submergée, lorsque j'ai vu la marche se dresser devant moi. C'est d'abord vers les miens, mes amis, ma famille que je me suis tournée. Je veux les remercier ici très profondément du soutien qu'ils m'ont apporté. C'est aussi au Sénégal, pays de ma naissance, que j'ai puisé le courage de gravir cette marche, en toute humilité", a-t-elle dit. 

Là où tu es, tu es à ta place- Sibeth Ndiaye, lors de la passation de pouvoir avec Benjamin Griveaux

Puis de poursuivre : "C'est dans mon enfance que j'ai été chercher ces paroles, souvent prononcées par nos parents pour nous aider, mes sœurs et moi, à briser les plafonds de verre : 'Là où tu es, tu es à ta place'. Maintenant, je l'ose. La France m'a beaucoup donné, aujourd'hui, c'est à mon tour de lui rendre". Elle a également indiqué que son ministère serait "celui de l'écoute" et qu'elle était déterminée à honorer la confiance du Premier ministre, Edouard Philippe. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent