VIDÉO - Les origines du "Casse-toi pauv’con ! " de Nicolas Sarkozy révélées dans un livre

DirectLCI
MON FRÈRE - Le livre "Tu sais, c'est pas fini" met en lumière les relations houleuses entre Nicolas Sarkozy et son grand frère qui lui répétait souvent "Casse-toi petit con" pour le rembarrer.

Ceci explique cela. Et éclaire d'une lumière nouvelle l'une des scènes les plus mémorables qu'un Président en exercice ait pu jouer. C'est en 2008, et l'on voit un visiteur du Salon de l’Agriculture refuser de serrer la main de Nicolas Sarkozy. Le président de la République, oubliant certainement la nuée de micros et caméras autour de lui, lui avait alors répondu : "Casse-toi, pauv'con !"

Le nul de la familleSarkozy par Sarkozy

Et l'on apprend que cette expression, le candidat à la primaire de la droite et du centre l'a souvent entendue par le passé. Dans le livre Tu sais, c'est pas fini - qui sort ce mardi - la journaliste de LCI Laura Pouget revient sur les relations conflictuelles de Nicolas Sarkozy avec son frère aîné Guillaume. Pour l’envoyer promener, ce dernier utilisait fréquemment la formule "Casse-toi petit con".


Rembarré par le visiteur du salon de l'Agriculture, Nicolas Sarkozy aurait donc laissé parler l'enfant qui était en lui, largement inspiré par son frère Guillaume. Un frère à l'ombre duquel Nicolas Sarkozy a dû grandir, comme nous l'apprend l'ouvrage. Un frère meilleur à l'école, plus sûr de lui, à tel point que Nicolas Sarkozy, comme le repère Le Scan, se présentait alors comme... "le nul de la famille". Des anecdotes qui permettent d’en savoir plus sur la construction mentale du candidat à la primaire de la droite et du centre. Et les piques vachardes qu'il peut envoyer au "meilleur d'entre nous", ainsi que Jacques Chirac avait surnommé... Alain Juppé.  

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter