Macron conseille à un horticulteur au chômage de travailler dans la restauration : "Vous préférez un président qui fait de la langue de bois", défend Castaner

Politique
SOUTIEN - La leçon faite par Emmanuel Macron a un jeune horticulteur qui profitait des journées du patrimoine à l'Elysée pour interpeller le président de la République fait des vagues. Aux réactions agacées, Christophe Castaner, invité ce dimanche du Grand Jury sur LCI, rétorque bon sens.

Si ce jeune horticulteur sans emploi a écouté Emmanuel Macron, il aura arpenté le boulevard Montparnasse et obtenu un contrat dans un des nombreux cafés-restaurants qui jalonnent l'artère. Il parait, comme le lui a expliqué le président de la République "qu'il n'y a pas un endroit où je vais où ils ne me disent pas qu'ils cherchent des gens." 

La rencontre entre cet homme au chômage et le chef de l'Etat, filmée samedi durant les journées du patrimoine à l'Elysée, a suscité de vives réactions, notamment de la part d'élus à l'image du député de la France Insoumise Adrien Quatennens ou l'élue communiste Elsa Faucillon. 

Invité ce dimanche dans Le Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, Christophe Castaner a répondu à ceux qui verraient dans l'intervention  du président de la République une intention de "maltraiter les chômeurs" : "Personne ne veut maltraiter les chômeurs, reprend le secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement. Mais est-ce que ce que dit le président de la République est faux ? Est-ce que si vous allez dans le quartier de Montparnasse, vous ne trouverez pas aussi des besoins d’emplois (...). On parle de 300. 000 emplois ouverts et non-pourvus ? Une chose est sûre c’est que la question, c’est aussi celle de l’orientation. L’emploi dans l’horticulture a baissé ces dernières années et peut-être que l’on n’a pas indiqué à ce jeune homme qu’il allait dans une impasse…" Le patron de LaREM voit donc dans les conseils dispensés au jeune homme la critique de l'orientation professionnelle. "Vous préférez la langue de bois ? (...) Moi, je préfère un président de la république qui dit la vérité", a tranché Christophe Castaner. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter