VIDÉO - Macron qualifie le colonialisme d'"erreur profonde" et de "faute de la République"

VIDÉO - Macron qualifie le colonialisme d'"erreur profonde" et de "faute de la République"

MESSAGE FORT - Lors d'une conférence de presse commune avec son homologue ivoirien Alassane Ouattara ce vendredi à Abidjan, le président français Emmanuel Macron a qualifié le colonialisme de "faute de la République" et d'"erreur profonde".

Lors de sa prise de parole à Abidjan ce samedi à l'occasion de l'annonce de la suppression du franc CFA au profit de l'Eco, en compagnie du président ivoirien Alassane Ouattara, le président français Emmanuel Macron s'est exprimé sur le colonialisme, qu'il a qualifié d'"erreur profonde" et de "faute de la République". 

"Trop souvent aujourd'hui la France est perçue" comme ayant "un regard d'hégémonie et des oripeaux d'un colonialisme qui a été une erreur profonde, une faute de la République", a-t-il déclaré, appelant à "bâtir une nouvelle page". En 2017, alors candidat à la présidence, M. Macron avait fait une sortie remarquée en qualifiant le colonialisme de "crime contre l'humanité".

Lire aussi

"C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie. (...) Et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes", avait-il déclaré lors d’une interview accordée à une chaîne de télévision algérienne.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'épidémie devrait redémarrer "cet automne", prévient Arnaud Fontanet

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la liste des 48 départements concernés

VIDÉO - "Bien sûr que j'ai peur" : au cœur de La Palma, sous la menace de coulées de lave destructrices

Aux États-Unis, le Covid a fait plus de morts que la grippe espagnole... et en France ?

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Blinken et Le Drian dans une réunion mercredi mais sans tête-à-tête prévu

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.