VIDÉO - Macron va-t-il annoncer mardi la construction de nouveaux EPR ? Wargon ne dit pas non

VIDÉO - Macron va-t-il annoncer mardi la construction de nouveaux EPR ? Wargon ne dit pas non
Politique

"VOUS ÊTES EXTRÊMEMENT BIEN RENSEIGNÉ" - Invitée sur LCI ce vendredi matin, la secrétaire d’État à la Transition écologique, Emmanuelle Wargon, a laissé entendre qu’Emmanuel Macron allait annoncer la construction de nouveaux EPR mardi.

La fermeture des deux réacteurs de Fessenheim aura bien lieu au cours de ce quinquennat, a confirmé ce vendredi matin sur LCI la secrétaire d’État à la Transition écologique, Emmanuelle Wargon. "Entre 2020 et 2022", a-t-elle précisé, tout en insistant sur la nécessité d'accompagner la transition de ces sites.

Alors qu’Emmanuel Macron doit dévoiler mardi la feuille de route de l'Etat pour les dix ans à venir en matière de production d’énergie, elle a également sous-entendu que la construction de nouveaux EPR pourrait être annoncée par le chef de l’État. Jusqu’à présent, cette hypothèse n’était qu’à l’étude. Elle figurait dans l’un des trois scénarios étudiés par l’exécutif dans le cadre de la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE). Mais il semble désormais que cette piste soit celle qui soit privilégiée par le gouvernement.

Lire aussi

Wargon donne raison à Hulot

Quand Christophe Jakubyszyn lance à Emmanuelle Wargon que la construction de nouveaux EPR serait sans doute annoncée mardi, celle-ci a répondu : "vous êtes extrêmement bien renseigné". "L'objectif, c'est 50% de nucléaire dans la production électrique (d'ici 2035), c'est à dire nettement moins qu'aujourd'hui", a-t-elle poursuivi. 

La pire des choses que l'on puisse faire, c'est opposer social et écologie- Emmanuelle Wargon sur LCI

Emmanuelle Wargon a également évoqué la prestation de Nicolas Hulot jeudi soir lors de l’Émission politique sur France 2. Selon elle, l’ancien ministre "a raison sur le fait que la pire des choses que l'on puisse faire, c'est opposer social et écologie". 

En vidéo

L'invitée politique du 23 novembre 2018 : Emmanuelle Wargon

Toute l'info sur

L'interview Politique

Enfin, concernant le mouvement des Gilets jaunes, qui pose "une question importante et légitime", il est nécessaire d’apporter "des réponses concrètes", a-t-elle dit. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent