Manifestation des policiers : un rassemblement très politique

Manifestation des policiers : un rassemblement très politique

REPORTAGE - Le rassemblement des policiers qui se déroule ce mercredi 19 mai après-midi devant l'Assemblée nationale a pris une tournure très politique.

Mercredi, devant l'Assemblée nationale, des milliers de policiers se sont rassemblés, deux semaines après le meurtre du brigadier Eric Masson et à l'approche d'importantes échéances électorales. Selon les organisateurs, plus de 35.000 personnes ont répondu à l'appel des syndicats de policiers. Le bilan de la mobilisation selon les autorités n'était pas encore disponible. 

Le symbole de cette tournure politique, c'est la présence inédite du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annoncée lundi. Mais au-delà du gouvernement, c'est bien la quasi-totalité des partis politiques qui est présente devant l'Assemblée nationale : de la majorité présidentielle aux Républicains, en passant par le Parti Socialiste, le parti communiste ainsi que les écologistes. Seule absence de marque, La France Insoumise et Jean-Luc Mélenchon qui "ne souhaite pas participer à cette instrumentalisation politique".

Toute l'info sur

Le 13H

Par ailleurs, les syndicats avaient aussi appelé les citoyens à venir rejoindre ce mouvement. Plusieurs dizaines de citoyens anonymes sont donc venus apporter leur soutien aux policiers comme Jean-Luc, un jeune retraité. "Les policiers n'ont pas signé pour se faire assassiner dans l'exercice de leurs fonctions", a-t-il confié. Ce rassemblement se veut donc aussi la démonstration d'un soutien populaire à l'égard de la police républicaine. Des policiers ont affirmé qu'ils souhaitent plus que tout restaurer le lien de confiance qu'ils avaient avec la population.

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique d'Elizabeth Martichoux

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCACST

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque matin Elizabeth Martichoux reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 9000 patients hospitalisés, une première depuis le 17 septembre

EN DIRECT - Migrants : "Des méthodes pas sérieuses", lance Emmanuel Macron à Boris Johnson... qui assume sa lettre

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Pass sanitaire : la validité des tests PCR réduite à 24 heures

Port du masque : voici les lieux où vous allez devoir le remettre

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.