Manifestations : et maintenant ?

Manifestations : et maintenant ?

Samedi 28 novembre, diverses manifestations se sont déroulées dans tout le pays. Certaines d'entre elles ont abouti à des scènes de violence.

Un peu partout dans les rues françaises, on a pu constater des rassemblements ce samedi. L'idée principale des manifestations était la contestation de la pénalisation de la diffusion malveillante de l'image des policiers. Mais des opposants radicaux décidés à mettre en cause la légitimité du pouvoir ainsi que des casseurs étaient également de la partie. L'on se demande alors si ces manifestations se poursuivront tous les samedis. Selon Olivier Mazerolle, ce scénario n'est pas à exclure car l'exécutif s'est coupé de la population en isolant le Parlement et en humiliant sa majorité. Il met ainsi en garde le gouvernement sur l'article 24 de la loi "sécurité globale". Il craint que celui-ci ne devienne le point détonateur du ralliement des mécontentements comme l'avait été la taxe sur l'essence. Le Sénat peut-il supprimer cet article ? Quels en sont les enjeux ?

Toute l'info sur

La Matinale week-end

Ce dimanche 29 novembre 2020, Olivier Mazerolle, dans sa chronique "L'édito", nous parle de des manifestations contre la loi "sécurité globale". Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 29/11/2020 présentée par Anne-Chloé Bottet, sur LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Haute autorité de santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre les 2 doses de vaccin à ARNm

EN DIRECT - Impeachment : le procès en destitution de Donald Trump commencera la 2e semaine de février

Biden à la Maison Blanche : comment il a redécoré le Bureau ovale

Comment la Chine se trouve de nouveau confrontée à l’épidémie, un an après son apparition

Que sait-on de l'ivermectine dans le traitement du coronavirus ?

Lire et commenter