150 ans de la République : Le Pen devance Macron avec une vidéo surprise

150 ans de la République : Le Pen devance Macron avec une vidéo surprise

POLITIQUE - Alors qu’Emmanuel Macron doit prononcer un discours au Panthéon ce vendredi 4 septembre pour célébrer les 150 ans de la proclamation de la République, Marine Le Pen l’a doublé en publiant jeudi soir un message vidéo. La présidente du RN y émet le souhait de "faire triompher" la nation face aux "forces de division" et aux "tentations de sécession".

"Elle est la garante de nos libertés, de notre sécurité, de l’avenir de nos enfants, du rayonnement de notre pays et finalement de sa grandeur" : dans un message vidéo aux accents présidentiels publié jeudi soir, Marine Le Pen devance Emmanuel Macron en célébrant la nation à la veille du 150e anniversaire de la République, et en appelant à lutter contre les "tentations de sécession".

"Au moment où des études d'opinion démontrent des tentations de sécession, territoriale, morale ou identitaire, au moment où surgissent des revendications obscurantistes et, avec l'islamisme, des exigences de type théocratique, au moment où le débat est volontairement et artificiellement ‘racialisé’ par des semeurs de discorde et jeteurs de haine, au risque d'une guerre civile froide, comme aux Etats-Unis, jamais le message de notre République n'aura été si nécessaire", a déclaré la présidente du Rassemblement national, candidate déjà déclarée à la présidentielle.

"La laïcité, l'assimilation républicaine, l'égalité des citoyens (...) la ferme détermination face aux féodalités de tous ordres, la juste promotion de chacun en fonction des mérites personnels, l'unité autour d'une histoire que conte l'unifiant roman national, cette passion de l'avenir qui résulte spontanément d'une communauté de destin, tout cela tient en une réalité politique, la plus belle qui soit, la nation", a fait valoir la dirigeante d'extrême droite.

"Face aux forces de division, de dissolution, c'est cette idée que nous devons faire vivre, faire grandir, faire triompher", a-t-elle ajouté.

Lire aussi

Un "discours de combat" attendu du côté de Macron

Ce n’est pas la première fois que Marine Le Pen s’exprime ainsi juste avant une prise de parole présidentielle. La veille du 14 juillet, quelques heures avant le discours d'Emmanuel Macron aux forces armées, elle avait déjà diffusé un message vidéo aux accents présidentiels. Elle y avait salué le rôle "d'ultime renfort" de l'armée pendant la crise sanitaire et avait rendu hommage à chacun des militaires morts en opération.

Lire aussi

Ce 4 septembre au Panthéon, Emmanuel Macron doit pour sa part prononcer un discours "de combat et de conquête", afin de rappeler aux Français que la République est "un combat permanent", selon les indications de l’Elysée. Il doit notamment célébrer les valeurs républicaines contre les "forces obscurantistes" et les "replis communautaires", son entourage citant à cet égard le séparatisme islamiste ainsi que des forces "à l'extrême droite et à l'extrême gauche".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

EN DIRECT - Covid-19 : les réanimations à nouveau en hausse, avec 5769 patients en soins critiques

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Lire et commenter