"Merci pour lui" : les remerciements poignants de Claude Chirac aux Français venus dire au revoir à Jacques Chirac

Politique

Toute L'info sur

La mort de Jacques Chirac

A CŒUR OUVERT - Claude Chirac a salué dimanche soir les personnes venues se recueillir auprès du cercueil de Jacques Chirac, aux Invalides. Accolades, poignées de mains... la fille de l'ancien président de la République a gardé le sourire, allant à la rencontre des admirateurs de son défunt père et les remerciant chaleureusement, malgré le deuil.

"Merci pour tout. C'est dimanche, en plus... C'est magnifique et c'est d'un grand réconfort." A sa sortie des Invalides, Claude Chirac a serré des mains aux personnes venus rendre un dernier au revoir. Ce dimanche se tenait l'hommage populaire à son père, Jacques Chirac, mort jeudi à l'âge de 86 ans. Le cercueil était exposé dans l'enceinte du monument parisien, devant une photo de l'ancien président et recouvert du drapeau tricolore. 

Pour se recueillir, certains ont fait trois, quatre, voire cinq heures de queue. Alors Claude Chirac, qui représentait sa mère Bernadette, absente, a tenu à remercier chaque personne venue saluer la mémoire de son défunt père et soutenir le clan Chirac dans cette période de deuil. "On a été tellement touché qu'on s'est dit, un peu comme ça, spontanément, 'On va dire merci', a-t-elle confié aux médias, la nuit tombée. C'est tout simple et c'est normal. On l'a fait avec notre cœur. On voulait les remercier de la part de ma mère et de notre part. C'est important de dire merci."

Ce soir-là, le temps s'est arrêté

A ses côtés, son mari Frédéric Salat-Baroux n'est jamais loin. Ancien secrétaire général de la présidence de la République, il a occupé ses fonctions au cours de l'ère Chirac. "On aurait jamais imaginé ça", a-t-il renchéri l'homme, qui exerce depuis 2017 le métier d'avocat. Ce soir-là, Claude Chirac marche dans les pas de son père. Elle écoute les histoires, les anecdotes, les souvenirs et se veut rassurante. Une main sur l'épaule, une photo... et une embrassade pour les proches de Jacques Chirac, mais aussi ceux dont l'émotion et les souvenirs de son père la submergent.

Lire aussi

Certains, venus de Corrèze, souligne fièrement leur lien avec l'ancien président de la République. Lorsque Claude Chirac approche, les paroles fusent. "On passera le temps d'attente qu'il faudra", déclare une femme avec détermination. "C'était le meilleur", lance un peu plus loin un homme. "Merci pour lui, répond Claude Chirac. C'est beaucoup d'émotion pour lui."

En vidéo

Hommage à Jacques Chirac aux Invalides : encore beaucoup de monde sur les lieux

Claude Chirac garde le sourire, dans la douleur. Après avoir salué des dizaines de personnes dans l'enceinte des Invalides et dans la queue menant aux Invalides, la fille de l'ancien président s'éloigne, son mari veillant toujours auprès d'elle. Clap de fin de cette journée éprouvante. Frédéric Salat-Baroux demande à la presse qui s'élance dans leur sillon de les laisser seuls. "Par respect."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter