VIDÉO - "Mesdames et messieurs les retraités" : le lapsus (très drôle) d'Agnès Buzyn à l'Assemblée nationale

DirectLCI
LAPSUS - La ministre de la Santé Agnès Buzyn a provoqué l'hilarité générale dans l'Assemblée nationale, mercredi 28 mars. Lors d'une séance de questions au gouvernement, celle-ci s'est ainsi adressée aux députés : "Mesdames et messieurs les retraités".

Ce devait être une intervention tout ce qu'il y a de plus classique; ce sera finalement une séquence fou-rire comme les séances de questions au gouvernement, à l'Assemblée nationale, savent parfois en fournir.


Mercredi 28 mars, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a pris le micro dans l'hémicycle afin de répondre à une question sur le pouvoir d'achat des retraités. Mais au moment de prendre la parole, les mots se bousculent... Et voici comment débute sa réponse : "Monsieur le président, mesdames et messieurs les retraités..." S'en suit une pause quelque peu gênante durant laquelle la ministre semble d'abord ne pas réaliser son lapsus, puis en évaluer la portée. Pour finir par en rire, comme la majorité des députés. 

Hilarité générale (ou presque)

Un beau lapsus qui aura déridé Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères. Quelques bancs plus loin, le Premier ministre Edouard Philippe et Christophe Castaner, secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement, sont carrément hilares. 

Irréductible sérieux, seul le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, 71 ans et imperturbable, continue de prendre des notes malgré le fou-rire général, après avoir tout de même esquissé un rapide sourire. Avant que le président de l'hémicycle François de Rugy ne remette un peu de sérieux dans tout ça en rappelant "la composition sociologique [sic] très diversifiée" de l'Assemblée. Manière de rappeler que cette Assemblée du "nouveau monde" avait considérablement réduit la moyenne d'âge : 48 ans et demi, soient six années de moins que lors de la précédente législature. Au Sénat, en revanche, l'âge moyen est... de 60 ans.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter