Ministre et maire, l'exception Darmanin

Ministre et maire, l'exception Darmanin

L'OPINION - Pendant quelque temps, Gérald Darmanin cumulera deux fonctions : celui de ministre des Comptes publics et de maire de Tourcoing. Pourquoi a-t-il dérogé à la règle du cumul des mandats électoraux ?

Samedi, Gérald Darmanin a été élu maire de la ville de Tourcoing. Malgré l'écharpe, il conservera son poste de ministre des Comptes publics. Le quinquennat d'Emmanuel Macron avait pourtant été marqué par l'interdiction du cumul de mandats. Règle qu'un élu de l'opposition a rappelée au maire fraîchement élu. Ce à quoi l'intéressé a répondu : "le Conseil municipal sera comme il a été pendant six ans, un lieu de démocratie où la politique nationale n'aura pas sa place". Pourquoi Gérald Darmanin a-t-il droit au cumul ? Peut-on s'attendre à un remaniement gouvernemental dans les semaines qui viennent ?

Ce dimanche 24 mai 2020, Renaud Pila, dans sa chronique "L'opinion", nous parle de l'exception Darmanin en matière de cumul de mandats. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 24/05/2020 présentée par Anne-Chloé Bottet, sur LCI.

Toute l'info sur

La Matinale week-end

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - "Demi-mesures" sanitaires : Gabriel Attal réplique aux critiques des élus parisiens

La ville de Paris propose un confinement de trois semaines "si la situation sanitaire s'aggrave"

CARTE - Covid-19 : la liste des 20 départements sous "surveillance renforcée", mesures possibles le 6 mars

"Je vous suggère de réfléchir à votre attitude" : le coup de gueule d'Alain Fischer contre un médecin refusant l'AstraZeneca

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Lire et commenter