VIDÉO - Nicolas Hulot à LCI au sujet des glyphosates : "C'est pas les industriels qui vont faire la loi"

DirectLCI
DÉTERMINÉ - À un jour du vote de la Commission européenne sur le renouvellement de l'autorisation du glyphosate, le ministre de la Transition écologique a affirmé sa détermination à voir ce produit controversé contrôlé sans se soucier des intérêts des industriels.

Depuis plusieurs jours la voix de Nicolas Hulot se fait entendre sur la question du glyphosate. Invité lundi matin de RTL, le ministre de la Transition écologique déclarait souhaiter limiter à "trois ans" le renouvellement de cet herbicide très controversé et très utilisé en agriculture. Un délai qui, selon lui, doit permettre de "regarder tout ce que l'on peut trouver en termes d'alternative et aider ceux pour lesquels l'utilisation du glyphosate est indispensable à se pencher sur d'autres pratiques".


Auprès de LCI, le ministre s'est montré plus direct quant aux pressions des lobbies industriels qui pourraient peser sur le vote de la Commission européenne demain. "C’est pas les industriels qui vont faire la loi", déclare-t-il, avant de mettre en garde : "dorénavant nous, on va prendre nos responsabilités. Ce qu’on va déjà faire c’est crédibiliser et rationaliser la parole de la science et garantir l’indépendance des agences et des experts". 

Par ces mots, le ministre de la Transition écologique rappelle qu'un rapport de l'Union européenne avait conclu en 2015 à la non dangerosité du glyphosate - principal composant du Roundup - alors qu'une centaine de pages de ce rapport étaient des copier-coller d'un rapport de 2012 élaboré par Monsanto, comme l'avait révélé en septembre RMC.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter