Nouvelles restrictions sanitaires : les réactions à Nice

Nouvelles restrictions sanitaires : les réactions à Nice

Depuis plusieurs jours, des élus réclament des mesures locales notamment en Meurthe-et-Moselle ou bien dans les Alpes-Maritimes. À Nice, le maire a lancé un appel au gouvernement, mais la population est-elle prête à accepter de nouveaux efforts ?

Le maire (LR) de Nice, Christian Estrosi, souhaite un couvre-feu qui passerait de 20h à 18h ou 19h. Car dans sa ville, la situation sanitaire se dégrade. La circulation du virus y est bien plus élevée qu'ailleurs dans l'Hexagone, d'où sa demande au ministre de la Santé. "Entre confinement et couvre-feu, je préfère "couvre-feu" qui évitera de mettre un terme à l'activité économique. Mais je serai unitaire quelle que soit la décision, parce que nous avons à mener cette lutte entre l'Etat et la collectivité", affirme-t-il.

Toute l'info sur

Le 20h

Les Niçois que nous avons rencontrés ce mardi soir sont partagés sur l'efficacité d'un couvre-feu avancé d'une heure ou deux. Particulièrement concernés, les commerçants dont l'activité a déjà beaucoup souffert des deux confinements.

Mathilde Coffin, gérante d'une boutique du centre-ville, est prête à s'adapter s'il le faut. "Personnellement, je préfère un couvre-feu qu'un reconfinement pour le commerce, parce qu'il n'y a qu'une heure de 18h à 19h. On ferme à 19h. Ça va, on s'adapte", explique la commerçante. Un peu plus loin, une autre commerçante, Carine Costantino, n'est pas du même avis, car c'est entre 18h et 20h qu'elle a le plus de clients. "Je comprends qu'au niveau santé, il y a sans doute des millions de choses à faire, mais le plus dur, c'est d'être averti à moins deux pour juste. On a des salariés et des stocks à gérer".

Les Niçois savent qu'ils n'auront pas vraiment le choix. Ils devront s'adapter si le couvre-feu est avancé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Épidémie "préoccupante", restrictions locales : le gouvernement change de ton

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 nouveaux cas mercredi, du jamais vu depuis novembre

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter