Partie de campagne, épisode 4 : comment les candidats gèrent leur campagne ?

Partie de campagne, épisode 4 : comment les candidats gèrent leur campagne ?

À six mois du scrutin, le marathon commence à peine pour les candidats. Il faut gérer son effort et surtout prendre les matchs les uns après les autres. Voici l'épisode 4 de Partie de Campagne.

Il a suffi d'une phrase pour donner le coup d'envoi à droite : "oui, je participerai à ce congrès". Xavier Bertrand se plie enfin aux règles. Le match pour convaincre les militants peut commencer. Michel Barnier a aussi une carte maîtresse dans son jeu, sa carte des Républicains. Contrairement à Xavier Bertrand et Valérie Pécresse, lui est resté membre du parti. " Je suis prêt à rassembler notre famille. Celui que je n’ai jamais quitté", dit-il.

Toute l'info sur

Le WE

Faut-il être adhérent pour être élu par les militants ? La question agite la droite. Pas d'hésitation pour Valérie Pécresse qui reprend sa carte, mais comme souvent avec Xavier Bertrand, c'est un peu plus compliqué. "Je ne suis pas candidat à la présidence de LR, je suis candidat à la présidence de la République". Mais pas question de parler de revirement.

Au Parti socialiste, le match est plié. Anne Hidalgo plutôt que Stéphane Le Foll, les militants ont tranché lors d'un vote. La voilà investie, mais la victoire a un goût amer. La maire de Paris est au plus bas dans les sondages et le patron du parti sait choisir ses mots pour remonter le moral. "Nous savons tous ici que cette campagne sera difficile. Personne ne souhaite notre victoire", Olivier Faure, Premier secrétaire du PS. Le deuxième tour n'a jamais semblé aussi loin. Jean-Luc Mélenchon, lui, s'y voit déjà. Découvrez la suite de cet épisode dans la vidéo en tête de cet article.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

VIDÉO - À Marseille, Éric Zemmour termine son périple chahuté par un échange de doigts d'honneur

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.