Partie de campagne, épisode 5 : chacun rivalise d'imagination pour marquer les esprits

Partie de campagne, épisode 5 : chacun rivalise d'imagination pour marquer les esprits

À six mois du scrutin, les idées ne manquent pas pour séduire les électeurs. Cette semaine, le gouvernement a frappé fort avec son chèque de 100 euros. Mais la gauche n'a pas manqué de riposter. Suivez l'épisode 5 de Partie de Campagne.

Le pouvoir d'achat était le sujet de cette campagne qui ne dit pas son nom. Cette semaine, Jean Castex espérait faire retomber la grogne sur la hausse des prix en proposant l'indemnité inflation de 100 euros. À six mois du premier tour, l'exécutif veut à tout prix éviter une nouvelle colère sociale et envoyer un message très ciblé.

Toute l'info sur

Le WE

Mais avec cette annonce sur le pouvoir d'achat, le gouvernement s'empare de l'un des thèmes de prédilection à gauche. Forcément, pour tous les candidats de gauche, le geste est insuffisant. Fabien Roussel, candidat du Parti communiste, enfile le gilet jaune. Pour lutter contre la vie chère, son programme prévoit un SMIC à 1 800 euros. Pour rendre du pouvoir d'achat, Yannick Jadot, lui, a une autre solution : les énergies renouvelables. Il est prêt à tout pour défendre l'éolien attaqué par la droite.

Après des débuts difficiles, les socialistes espèrent enfin lancer la campagne d'Anne Hidalgo. Un premier grand meeting s'est tenu à Lille chez Martine Aubry avec Bernard Cazeneuve. Attaquée sur son absence de projet, la maire de Paris dévoile quelques propositions, quitte à s'inspirer parfois de la concurrence. Philippe Poutou, lui, en est à sa troisième campagne présidentielle. Le NPA reste combatif mais lui est réaliste. L'objectif serait d'obtenir une tribune médiatique pendant la campagne.

François Hollande, justement, était partout cette semaine pour la sortie de son nouveau livre. Il a notamment fustigé le chef de l'Etat. Une aubaine pour la droite qui n'en demandait pas tant. Attaquer Emmanuel Macron plutôt que de s'affronter entre eux, c'est le pacte qu'ont passé les candidats du congrès, plus rassemblés que jamais. Dans deux semaines, ils entament sur LCI une série de quatre débats. L'occasion idéale de vérifier la solidité de leur pacte.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Covid-19 : passeport vaccinal, télétravail... Le Royaume-Uni serre la vis

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.