VIDÉO - Pécresse huée au Conseil national, Wauquiez monte à la tribune pour la soutenir

DirectLCI
ENTRÉE MOUVEMENTÉE - Quelques huées puis des ovations ont accompagné l'entrée de Valérie Pécresse, dans la salle de la Mutualité où Les Républicains tiennent leur Conseil national ce samedi.

C'est ce qu'on appelle une entrée mouvementée. Valérie Pécresse a été accueillie dans une ambiance tendue ce samedi lors de son arrivée au Conseil national des Républicains qui se déroule à la Maison de la Mutualité. La présidente de la région Ile-de-France est arrivée pendant le discours d'ouverture du président du Conseil national, Jean Leonetti, sous les acclamations de ses partisans scandant "Valérie, Valérie", une partie de la salle répondant par des huées. 


"Valérie Pécresse fait partie de ce mouvement. Cependant je souhaiterais qu'elle rentre avec une discrétion qui s'impose", a réagi, agacé, Jean Leonetti depuis la tribune. Ambiance. Un chahut qui a obligé le président de LR Laurent Wauquiez à intervenir. Il est monté sur scène, s'est emparé du micro pour demander à la salle "d'accueillir très chaleureusement Valérie Pécresse".

La présidente de l'Ile-de-France a présenté la "candidature" de son mouvement "Libres!" comme mouvement associé des Républicains. Après son intervention, Valérie Pécresse a directement quitté la salle sans écouter le discours de Wauquiez. Certains de ses proches ont manifesté leur mécontentement après l'annonce de la composition du nouveau bureau politique du parti qui ferait la part trop belle à Laurent Wauquiez.


Ce samedi, le premier Conseil national de LR a entériné, pour deux ans et demi, les contours du bureau politique, qui comprend trois collèges : un de cinquante parlementaires, un de 20 non-parlementaires et 10 représentants des fédérations.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter