VIDÉO - "Petit marquis" : Alexandre Benalla présente ses excuses au Sénat

Politique
MEA CULPA - Alexandre Benalla, qui avait qualifié de "petit marquis" le président de la commission d'enquête du Sénat Philippe Bas, lui a présenté ses excuses au début de son audition ce mercredi 19 septembre.

"Petit marquis" : c'est ainsi qu'Alexandre Benalla avait qualifié Philippe Bas, président de la commission d'enquête du Sénat. "J'ai un profond regret pour le propos que j'ai pu avoir à votre encontre, M. le président" a indiqué l'ancien chargé de mission d'Emmanuel Macron à l'ouverture de la séance de son audition. "Je voulais vous assurer de mon respect total, et vous présente mes excuses."

"Je tenais, parce que je sais qu'un certain nombre d'entre vous ont été vexés, ont été choqués, par les propos qui ont été les miens, à préciser le contexte" a expliqué le jeune homme en début de séance. "J'ai ressenti à un moment un acharnement médiatique, un acharnement politique, et j'ai eu l'impression qu'un certain nombre de personnes ont pu se servir des institutions de notre pays à des fins politiques et médiatiques", a ajouté celui qui est mis en examen pour avoir malmené des manifestants en marge des défilés parisiens du 1er mai. "J'ai toujours défendu les institutions, j'ai toujours respecté les institutions, j'ai un profond respect pour le Sénat, les sénateurs."


Philippe Bas a dit prendre "acte" de ces excuses, et a ajouté : "Nous n'avons pas à tenir compte des propos qui ont été tenus hors de notre enceinte."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Affaire Benalla : la première crise du quinquennat Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter