VIDÉO - Président des Internets #5 : À l'assaut de la jeunesse

VIDÉO - Président des Internets #5 : À l'assaut de la jeunesse

CAMPAGNE 2.0 - Cette semaine, pour le cinquième épisode de Président des Internets, les candidats ont décidé de s’attaquer à une cible souvent insaisissable : l’électorat jeune… "Président des Internets" est une série qui scrute l'élection présidentielle 2017 à travers Twitter, Facebook et Google, réalisée par le CFJ pour LCI.

« Parler aux jeunes », une vieille rengaine de la politique qui peut souvent sonner creux ou pire, faux. Mais qui a plus que jamais du sens lors de cette élection présidentielle : dans les meetings, les tempes sont souvent grisonnantes. Les moins de 30 ans regardent beaucoup moins la télévision que leurs aînés.  

Comment « parler aux jeunes », alors ? En leur envoyant des messages. En brisant les codes de la communication politique traditionnelle. Et pour cela, un outil est indispensable : Internet, et ses réseaux sociaux peuplés de centaines de milliers de 18-25 ans. Encore faut-il en maîtriser les règles. Cette semaine, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon ont tiré leur épingle de leur jeu en créant l’effervescence sur le Web. 

Toute l'info sur

Elections présidentielles

coming out sportif

Le candidat d’En Marche s’est appuyé sur des émissions de télévision ; un média traditionnel, certes, mais dont certaines émissions font particulièrement réagir sur Internet. Macron s’est donc rendu à l’émission phare des moins de 30 ans, « Quotidien », le show de Yann Barthès sur TMC. De son passage, Twitter n’a pas retenu les discours politiques, mais une confession sportive : le candidat « ni de droite ni de gauche » est un supporter de l’Olympique de Marseille. Au moins, sur ce terrain-là,  il a choisi camp. 

Autre buzz pour Macron, avec un public encore plus jeune, l’émission « Au Tableau ! » de C8 a permis à l’ex-ministre des Finances de différencier la droite et la gauche devant un public d’écoliers. La séquence n’a pas encore été diffusée à la télé, mais le « teasing » a cartonné sur le Web. 

Déjà culte

Quant à Jean-Luc Mélenchon, il a réussi à éviter un écueil important : celui du « vieux » politique essayant de se faire passer pour l’ami des jeunes de manière caricaturale. Lorsque le candidat de la France Insoumise accorde une interview à Minutebuzz, ses réponses spontanées sur les jeux vidéo, Angela Merkel et le fameux « swag » ravissent les internautes. Et même à son insu, « JLM » fait marrer le Web : son visage ahuri lors d’un passage à Europe 1 est devenu un gif comique déjà culte. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

Covid-19 : Belgique, Italie, Allemagne... l'Europe confrontée au variant Omicron

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

VIDÉO - À Marseille, Éric Zemmour termine son périple chahuté par un échange de doigts d'honneur

"Autonomie" de la Guadeloupe : de quoi parle-t-on ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.