VIDEO - Présidentielle 2017 : la famille d'extrême droite peine à s'élargir

VIDEO - Présidentielle 2017 : la famille d'extrême droite peine à s'élargir

A DROITE DE LA DROITE – L'ancien député européen Philippe de Villiers, dont le nom circulait pour une candidature en 2017, exclut tout retour en politique. Ce qui laisse le FN à peu près seul dans la bataille, malgré les tentatives de Robert Ménard d'élargir les rangs. Metronews fait le point.

Plus de deux semaines après le "rendez-vous de Béziers", organisé par Robert Ménard, l'alliance à droite de la droite souhaitée par l'édile proche du FN est au point mort. Dernier épisode en date : la confirmation que Philippe de Villiers, l'ex-député européen souverainiste, proche des milieux traditionalistes, ne reviendra pas dans l'arène politique en 2017.

"J'ai quitté la vie politique dégoûté il y a six ans, je n'ai pas envie de replonger dans cette piscine sanguinolente où crocodiles et caïmans se mangent entre eux", déclare l'intéressé, tout en métaphores colorées, à la revue identitaire France . L'ancien candidat à la présidentielle de 2007 affirme aussi "ne pas savoir" ce que veut Marine Le Pen, qui selon lui "ne parle que trop rarement de l'islam et de l'immigration". Il s'en prend aussi à la position du FN sur le mariage homosexuel et l'IVG. "C'est son choix", réagit le maire de Béziers, proche de l'ex-député européen, auprès de metronews. "Il a beaucoup donné et il a pris beaucoup de coups."

"Course à l'ego"

Le fossé idéologique entre ces deux droites radicales (elles se disent "patriotes") ne semble pas près d'être comblé. Au grand dam de Robert Ménard, dont le "rendez-vous", fin mai, visait à créer des ponts. Robert Ménard ne cache pas une légère amertume : "J'ai mesuré une fois de plus le décalage entre l'aspiration à l'unité de la base et la course à l'ego et les intérêts d'appareil des différents partis". Visés : le FN, ou encore Debout la France, le parti souverainiste de Nicolas Dupont-Aignan.

A LIRE AUSSI
>>  Rendez-vous de Béziers : Ménard se fait dépasser sur sa droite

>>  Port d'armes, remigration, grand remplacement : quand la "vraie droite" de Ménard déraille

La tentative de Robert Ménard semble même avoir eu l'effet inverse. Nadine Morano et Nicolas Dupont-Aignan, invités, sont restés aux abonnés absents. Yves de Kerdrel, le patron de Valeurs Actuelles, s'est senti "trahi" après coup par Robert Ménard (d'après ce dernier, il aurait regretté d'avoir parlé de trahison), lui reprochant d'avoir ficelé ses propositions avant même de débattre. Marion Maréchal a claqué la porte avant la fin des débats. Et même le polémiste Eric Zemmour a jugé que le maire de Béziers avait " échoué sur toute la ligne " à unir ces deux courants, traditionaliste et libéral d'un côté, souverainiste de l'autre.

Accusé d'instrumentalisation

Quant au FN, ses responsables se sont radicalisés à l'égard de Robert Ménard . Florian Philippot a fustigé "une petite mouvance d'extrême droite instrumentalisée contre le FN". Marion Maréchal-Le Pen, réputée plus tendre avec le maire de Béziers, a averti, au cas où l'édile de Béziers aurait l'idée saugrenue de se présenter en 2017 contre Marine Le Pen : "J'aime beaucoup Robert Ménard mais je ne crois pas qu'il ait les capacités de remporter une présidentielle."

Bref, le FN est seul en piste et le fait savoir. Robert Ménard, lui, ne s'avoue pas vaincu. "Le pari de l'unité n'est pas gagné, mais je n'abandonne pas". Et de promettre de nouvelles initiatives à travers son tout nouveau "mouvement citoyen", Oz ta droite. A priori, ce sera sans le FN. Du moins pour la présidentielle.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'épidémie devrait redémarrer "cet automne", prévient Arnaud Fontanet

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la liste des 48 départements concernés

EN DIRECT - Covid-19 : le pass sanitaire maintenu pour l'instant dans tous les départements

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Emmanuel Macron va s'expliquer avec Joe Biden cet après-midi

VIDÉO - "Bien sûr que j'ai peur" : au cœur de La Palma, sous la menace de coulées de lave destructrices

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.