Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

COMPARAISON - Un quart de l'électorat de François Fillon en 2017 se reporterait sur Eric Zemmour s'il était candidat en 2022. De l'éducation à l'économie, ils retrouveraient chez le polémiste des mesures identiques à celles défendues par l'ancien Premier ministre il y a cinq ans.

Il se revendique héritier du RPR, et une récente étude Ifop Fiducial pour LCI montre que son électorat capte un quart des anciens électeurs de François Fillon. 23% des personnes ayant voté pour le candidat LR en 2017 se disent prêtes à mettre un bulletin Zemmour dans les urnes en 2022 ; 28% pour ce qui est des électeurs de Marine Le Pen. 

Si Eric Zemmour reprend une grande partie de ses propositions sur l'immigration chez la candidate du Rassemblement national (fin du droit du sol et de l'acquisition automatique de la nationalité française, fin du regroupement familial...), il en repompe également une partie dans le programme de l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy.

Toute l'info sur

Eric Zemmour, de polémiste à candidat à la présidentielle

Dimanche 24 octobre, dans Le Grand jury LCI/RTL/Le Figaro, Eric Zemmour a réaffirmé son souhait d'expulser les 25% d'étrangers purgeant leur peine dans les prisons françaises en forçant leurs pays d'origine à les ré-accueillir sur leurs territoires, et les menaçant en cas de refus de "supprimer les aides au développement" et de ne plus accorder de visas à leurs ressortissants. En 2017, François Fillon indiquait dans son programme : "Je conditionnerai en particulier l’aide au développement à la coopération des pays d’origine de l’immigration afin qu’ils s’impliquent dans le retour de leurs ressortissants."

35 ou 39 heures ?

Faut-il revenir sur le temps de travail des salariés et supprimer les 35 heures dans le privé ? Non, dit Eric Zemmour, quand François Fillon y était favorable en 2017, via des accords de branche. En revanche, le polémiste estime qu'il faut y réfléchir dans la fonction publique, où pour régler un problème de sous-effectifs dans certains secteurs il envisagerait de repasser aux 39 heures. Il y a cinq ans, le candidat de la droite estimait également qu'il fallait "augmenter progressivement le temps de travail dans la fonction publique à 39 heures hebdomadaires, sur une base annualisée permettant aux administrations d’organiser les cycles de travail les plus adaptés à leurs missions et métiers".

Toujours sur l'économie, Eric Zemmour a déclaré dimanche au Grand Jury qu'il n'était pas pour une augmentation du Smic, qui pèserait trop fort sur les entreprises, leurs charges et donc leur compétitivité, y préférant une "réindustrialisation" de la France. En 2016 lors d'un débat de la primaire, François Fillon avait estimé que le Smic était "ce que la société française peut faire de mieux compte tenu de sa situation économique et sociale". Les deux hommes sont également pour allonger l'âge de départ à la retraite, mais Eric Zemmour s'est prononcé sur 64 ans, quand François Fillon prônait 65 ans.

Lire aussi

Concernant l'éducation, à l'instar de l'ancien Premier ministre, Eric Zemmour souhaite le retour de l'uniforme à l'école, et la suppression des allocations aux parents qui ne "sanctionnent pas leur enfant" perturbateur. Enfin, comme l'ancien locataire de Matignon, Eric Zemmour est pour la suppression de l'Aide médicale d'État (AME).

Sur le plan international, à l'instar de François Fillon, Eric Zemmour souhaite rétablir des relations stratégiques avec la Russie de Vladimir Poutine. Comme l'ex-chef de gouvernement qui souhaitait "parvenir à la levée des sanctions contre la Russie qui pénalisent injustement nos agriculteurs et nos entreprises", le journaliste souhaite défendre les agriculteurs français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 - Variant Omicron : la plupart des cas sont "légers", selon l'agence européenne des médicaments

EN DIRECT - Conférence de presse d'Emmanuel Macron : suivez notre édition spéciale

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Avant son débat face à Bruno Le Maire, que propose Eric Zemmour sur l'économie ?

Le variant Omicron semble avoir un taux de réinfection plus élevé, prévient l'OMS

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.