"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

VU D'AILLEURS - L'engouement médiatique pour l'annonce de la candidature d'Eric Zemmour à l'élection présidentielle de 2022 n'est pas seulement français. La nouvelle a aussi fait couler l'encre de la presse anglo-saxonne qui compare le candidat à Donald Trump.

"Commentateur d'extrême droite", "figure controversée",  "écrivain anti-immigrants". Nombreuses sont les formules utilisées par les journalistes britanniques et américains pour présenter Eric Zemmour. Celui qui a officialisé ce mardi sa candidature à l'élection présidentielle de 2022 a suscité de nombreuses réactions dans la presse anglo-saxonne. 

Toute l'info sur

Eric Zemmour, de polémiste à candidat à la présidentielle

Après la description de la vidéo qu'Eric Zemmour a publié sur les réseaux sociaux pour annoncer sa candidature, qui "ne présente aucune proposition ou proposition concrète" commente The Guardian, le journal britannique ainsi que The Daily Mail, The New-York Times ou encore The Washington Post rappellent brièvement les précédentes fonctions du polémiste avant de s'attarder sur  ses positions, les critiques et les polémiques qu'il suscite.

Polémiques et critiques

Le candidat "a été attaqué par des historiens pour avoir affirmé que le maréchal Philippe Pétain, collaborateur des nazis, a sauvé des Juifs français au lieu de les aider à être déportés vers les camps de la mort. Il a été décrit par le ministre français de la Justice comme un dangereux raciste et un négationniste de l'Holocauste. Les groupes de défense des droits de l'homme et les organisations de lutte contre le racisme ont condamné sa présence sur la scène politique. Son dernier procès pour incitation à la haine raciale s'est ouvert ce mois-ci à la suite d'une apparition à la télévision l'année dernière, au cours de laquelle il a qualifié les enfants migrants non accompagnés de 'voleurs, tueurs et violeurs'" énumère The Guardian, ajoutant qu'Eric Zemmour a "affirmé que l'immigration et l'islam détruiraient le pays et a mis en garde contre une 'guerre des races', [...] que le 'mâle blanc et hétérosexuel' était menacé par les minorités ethniques et par un soi-disant 'lobby gay'". 

The Daily Mail a de son côté noté qu'au "cours des derniers mois, il a fait la une des journaux en pointant un fusil sur un journaliste, en faisant un doigt d'honneur à une femme qui chahutait, et en se faisant surnommer le 'Trump français'"

"Un provocateur à la Donald Trump, lançant des bombes politiquement incorrectes"

Ce dernier aspect revient aussi dans la presse américaine qui relève des comparaisons entre la candidature d'Eric Zemmour et celle de Donald Trump. "Il s'est fait passer pour un provocateur à la Donald Trump, lançant des bombes politiquement incorrectes" estime The New York Times. Les livres et la chronique d'Eric Zemmour sur C-News, décrite comme "une chaîne d'information à la Fox news" par  le journal américain, lui ont permis d'exprimer ses idées et sa vision de la France "devant des centaines de milliers de personnes". 

Lire aussi

Même constat du côté du Washington Post. C'est  "le style provocateur de Zemmour", comme la récente polémique suscitée par sa déclaration sur les prénoms à consonance étrangère, qui permet de le comparer aux "stratégies et sentiments qui ont permis à Donald Trump de remporter la présidence des États-Unis". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 436.167 nouvelles contaminations en 24 heures

Grève des enseignants : à quoi faut-il s'attendre pour la manifestation ce jeudi 20 janvier ?

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 19 janvier

Maroc : le parquet antiterroriste ouvre une enquête après "l'assassinat" d'une touriste française

Disparition de Gaspard Ulliel : qui est sa compagne Gaëlle Pietri, mère de leur fils Orso ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.