VIDÉO - Privatiser Pôle emploi ? "C'est complètement stupide", assure Muriel Pénicaud

MISE AU POINT - Invitée du JT de 20H de TF1, la ministre du Travail Muriel Pénicaud a nié tout projet de privatisation de Pôle emploi. Mais n'a pas évoqué les suppressions de postes prévues, dans le cadre d'un plan d'économies drastique.

Venue pour assurer le service-après-vente des ordonnances modifiant le code du travail, la ministre du Travail Muriel Pénicaud, invitée du JT de 20H de TF1, a également dû clarifier ses intentions à propos de Pôle emploi. Après l'annonce de plusieurs milliers de suppressions de postes au sein du service public de l'emploi, la ministre a nié tout projet de privatisation de l'agence issue de la fusion de l'ANPE et du réseau des Assedic.


"C'est complètement stupide", a rétorqué Muriel Pénicaud, interrogée sur cette éventuelle privatisation. "On ne pense absolument pas à privatiser Pôle emploi", poursuit la ministre, qui s'est dite "très fière" du personnel de l'agence et "extrêmement confiante" dans son avenir.

Mercredi, Le Parisien annonçait la suppression de plusieurs milliers de postes à Pôle emploi, dans le cadre d'un plan d'économies de 3 milliards d'euros sur 5 ans. Des suppressions de postes qui ne concerneraient le personnel chargé de l'accueil mais "ceux qui travaillent en back-office, notamment sur des fonctions d'ingénierie ou d'analyse du marché de l'emploi". 


"En 2018, le nombre de suppressions de postes à Pôle emploi n'atteindra pas quatre chiffres", avait précisé le ministère du Travail. L'annonce n'a pas manqué de relancer le débat sur la privatisation de Pôle emploi, voulue par certains à droite et déjà combattue par les syndicats. Un débat qui semble s'être refermé aussi vite qu'il a été rouvert.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Réforme du code du travail

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter