Projet de loi sur le pass sanitaire : quels sont les points de désaccord ?

Projet de loi sur le pass sanitaire : quels sont les points de désaccord ?

Le projet de loi du gouvernement sur l'extension du pass sanitaire et l'obligation vaccinale des soignants sont toujours en débat au Parlement. L'Assemblée et le Sénat doivent se mettre d'accord sur un texte ce dimanche.

Il est un peu plus de quatre heures du matin quand les discussions s'achèvent. Le projet de loi du gouvernement vient d'être largement modifié. L'extension du pass sanitaire aux mineurs est tout simplement retirée du texte, et ce malgré les divisions au sein même de la droite, majoritaire au Sénat.

Toute l'info sur

Le WE

En terrasse, les sénateurs n'en veulent pas non plus. Ils pointent les difficultés liées aux contrôles en extérieur, mais la majorité gouvernementale refuse de céder. "Ça ne sert à rien d'avoir un pass sanitaire qui soit raboté ou vidé de sa substance", affirme Julien Bargeton, sénateur LaREM de Paris.

Dans les centres commerciaux, c'est toujours "non". Le Sénat estime que grâce au port du masque, ces lieux peuvent être exclus du dispositif. Prochaine étape dans le calendrier législatif très chargé, les députés et les sénateurs vont tenter de se mettre d'accord à quinze heures. S'ils n'y parviennent pas, la mise en œuvre des mesures sanitaires prévue au départ le 1er août, pourrait bien être repoussée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tempête Aurore : à la mi-journée, 120.000 foyers sans électricité essentiellement en Normandie

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

Meurtre de Gabby Petito : des "restes humains" retrouvés près d'affaires de son fiancé en fuite

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.