VIDEO - Quand Marine Le Pen poussait la chansonnette aux côtés d'Alain Soral

Politique
DirectLCI
CHABADABADA – Des journalistes de Streetpress ont découvert une vidéo tournée en 2006 montrant la présidente du FN aux côtés du fondateur du mouvement Egalité et Réconciliation. Des images étonnantes quand on connait les relations tendues entre les deux personnalités.

Ils n'ont pas toujours été à couteux tirés. Non, à l'époque où elle n'était pas encore présidente du Front national, Marine Le Pen ne tarissait pas d'éloges à l'égard d'Alain Soral, le fondateur du mouvement Egalité et Réconciliation. C'est ce que révèle une vidéo découverte par deux journalistes de Streetpress. Une vidéo confiée au site Médiapart et relayée par nos confrères du Lab .

"Immense écrivain"

Dans ces images, on voit une scène tournée en 2006 à l'occasion de la fête "Bleu-Blanc-Rouge", organisée par le FN. A l'occasion d'un karaoké organisé avec les jeunes du parti d'extrême droite, Marine Le Pen accueille Alain Soral. Elle parle, sourire aux lèvres, de "l'immense écrivain", qui "a beaucoup de talent de plume" et l'accueille sous les applaudissements fournis des partisans. Louis Alliot est là lui-aussi. Le polémiste se lance alors dans un "Quoi ma gueule ?" de Johnny Hallyday. Juste avant, la nouvelle patronne du FN s'était offert un "Femme Libérée" de Cookie.

Ce soir-là, on sent la ferveur du côté de Marine Le Pen, mais aussi du côté des militants du FN réunis. Aujourd'hui, quand la présidente du FN parle d'Alain Soral, ce n'est plus dans les mêmes termes. "La majorité de ce qu'ils disent n'a aucun sens", attaquait-elle sur BFMTV en décembre 2014, tentant à chaque fois de prendre ses distances avec ce mouvement. De son côté, le polémiste était présent au dernier dîner d'anniversaire de Jean-Marie Le Pen, qu'il soutient activement dans la guerre qui l'oppose à sa fille.

Un livre-enquête sur Soral

Cette nouvelle vidéo a été retrouvée par Robin D'Angelo et Mathieu Molard. Les deux journalistes de Streetpress viennent de publier un libre " Le système Soral, enquête sur un facho business ". Une biographie sur celui qui se décrit comme un "intellectuel dissident". Et qui se nourrit de ses obsessions :les féministes, les bobos, les homos et les juifs.

Quelques jours après la sortie de cette enquête, leur éditeur de la maison Calman-Lévy, Marc Grinsztajn, a été victime d'une agression alors qu'il rentrait chez lui. Il avait reçu plusieurs coups au milieu de propos tels que : "Sale bobo, le peuple aura ta peau", "sale juif, les goys relèvent la tête".

A LIRE AUSSI >> Quenelle à Berlin : Alain Soral condamné à 10.000 euros d'amende

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter