VIDÉO - Hollande se paie Macron après sa sortie sur l'amateurisme des députés LaRem

VIDÉO - Hollande se paie Macron après sa sortie sur l'amateurisme des députés LaRem
Politique

PETITE PHRASE - Invité sur le plateau de Quotidien sur TMC, mercredi 12 février, l'ancien président de la République en a profité pour adresser une petite pique à Emmanuel Macron, qui l'avait indirectement attaqué la veille, face aux parlementaires LaRem à l'Elysée.

Deux ans après son départ de l'Elysée, François Hollande a conservé la dent dure à l'égard de son successeur. Invité sur le plateau de Quotidien sur TMC, le mercredi 12 février, l'ancien président de la République a ainsi piqué, comme il le fait régulièrement, Emmanuel Macron, après les propos tenus ce dernier face aux parlementaires de La République en marche. "Si les professionnels, ce sont ceux que l’on a viré il y a deux ans et que les amateurs, c’est vous, alors soyez fiers d’être amateur." Une critique directe et acerbe envers l'ancienne équipe au pouvoir. 

Voir aussi

"Il y a des métiers où il vaut mieux être professionnel"

Une petite phrase que François Hollande n'a pas pu s'empêcher de commenter, tout en causticité. Face à Yann Barthès, l'ancien président a préféré répondre avec l'humour qu'on lui connait. "J’aime beaucoup le sport amateur. C’est vrai, on aime les amateurs, ceux qui font des exercices pour simplement le bonheur d’en faire." Une caresse avant un soufflet : "Il y a des métiers où il vaut mieux être professionnel."

"Quand vous allez demander à un artisan de venir chez vous, vaut mieux que ce soit un professionnel qu’un amateur. S’il vous dit : 'Je suis un amateur mais j’en suis très fier', le risque est que votre chaudière ou votre tout-à-l’égout ne fonctionnent pas terrible." 

Lire aussi

Macron, président sans expérience de représentation

François Hollande en a également profité pour rappeler l'intérêt d'avoir des femmes et des hommes politiques d'expérience. "Moi j'ai peut-être fait de la politique pendant des années et on peut se dire que se sont des carrières trop longues. Mais c'est aussi la rencontre avec les Français." Une expérience indispensable, selon l'ancien président, qui permettrait de comprendre, par exemple, "que les territoires ne sont pas les mêmes partout. Les quartiers populaires, ce n’est pas la même chose que les espaces ruraux." 

"Le meilleur apprentissage c’est quand même d’exercer une profession de représentation." Une phrase adressée directement à Emmanuel Macron, jamais élu parlementaire ou élu local, et qui s'est frotté pour la première fois au suffrage universel avec la présidentielle 2017. Avant d'adresser une dernière pique : "La différence entre un amateur et un professionnel, c’est qu’un professionnel, on peut s’en séparer. L’amateur, on ne sait pas comment on fait." 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent