VIDÉO - Réforme des retraites : "Le Gouvernement jette de l'huile sur le feu", dénonce Philippe Martinez sur LCI

VIDÉO - Réforme des retraites : "Le Gouvernement jette de l'huile sur le feu", dénonce Philippe Martinez sur LCI

REPLAY - Philippe Martinez, patron de la CGT, était l'invité d'Elizabeth Martichoux ce vendredi 20 décembre 2019. Il est notamment revenu sur la proposition d'une trêve de Noël dans les transports et les récentes déclarations d’Edouard Philippe.

Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, était l'invité d'Elizabeth Martichoux, ce vendredi 20 décembre 2019, au seuil d'un grand week-end de départs avant Noël. La France vit vendredi son 16e jour de grève dans les transports contre la réforme des retraites portée par Edouard Philippe. Après deux jours de rencontres à Matignon avec les syndicats et le patronat, le Premier ministre a relevé jeudi soir des "avancées concrètes", et promis de nouvelles réunions dans "les premiers jours de janvier" sur le projet, qui doit être transmis au Conseil d'État avant Noël et présenté en Conseil des ministres le 22 janvier. Mais le chef du gouvernement est loin d'avoir convaincu tous les partenaires sociaux.

Toute l'info sur

L'interview Politique

Lire aussi

Sur la proposition d'une trêve de Noel dans les transports :

"Après avoir entendu le Premier ministre, il n'a pas décrété, lui, la trêve de Noël car il maintient son projet. Les assemblées générales ont voté le maintien de la grève. Nous avons même annoncé avec l’intersyndicale qu’il y aurait une nouvelle journée de mobilisation le 9 janvier prochain (…) Je trouve que le Gouvernement jette de l'huile sur le feu. Il y a dix jours, on empêche les Français de partir en vacances puis d’un seul coup, ça a basculé : "ne vous inquiétez pas, on a repris les choses en main, ceux qui ont leur billet pourront partir".

En vidéo

Philippe Martinez sur les "6000 enfants privés de train pour Noel"

Sur les 6000 enfants privés de train pour Noël :

"L’épisode des 6000 enfants privés de train est scandaleux. La SNCF est une entreprise privée qui s’occupe d’accueillir les enfants. Comme ce sont des voitures réservées aux enfants, elles ne sont pas toujours pleines et, pour tenir les promesses des ministres, on a dégagé les enfants pour assurer de la place pour les adultes qui payent leurs billets plus cher. Il y a de la communication gouvernementale qui met les cheminots en porte-à-faux et qui accusent ceux qui sont en grève de priver les grands-parents, les parents divorcés, de la visite de leurs enfants et en plus il y a une opération économique intéressante pour la SNCF qui préfère faire voyager des adultes au prix adulte que des enfants au prix enfant. Je trouve que ça, c’est jeter de l’huile sur le feu."

En vidéo

Philippe Martinez : "Notre stratégie, c'est de continuer"

Sur les déclarations d’Edouard Philippe :

"Monsieur Edouard Philippe assure : 'on n’est pas pour la confrontation, on n’est pas pour une bataille…' mais ça suffit (…) C’est attiser les tensions. On a affaire à un sujet compliqué, on a des désaccords profonds, cela ne sert à rien de diviser les Français et d’en rajouter, au lieu de calmer les esprits. A chaque grève, il y a des gènes, à plus forte raison dans les transports. Mais rendre responsables de la situation ceux qui font grève, c'est se tromper de responsables. Qui a décidé d’accélérer le processus de discussion de cette loi ? Les salariés ou le gouvernement ? On défend les salariés tous les jours, on a de l'humanité. Dans le processus de concertation d’avant, avec Monsieur Delevoye, on avait encore des rendez-vous en janvier, c’était programmé. Puis d’un seul coup, on nous dit : 'faut accélérer !' C’est volontairement que le Premier ministre ou le président de la République ont décidé, pour essayer d’opposer les Français, d’avancer le calendrier mais on avait la même situation avec les Gilets jaunes l’année dernière. Le Premier ministre et le président tenaient les mêmes propos afin de diviser les Français pour être au-dessus de la mêlée."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 11.000 contaminations ces dernières 24 heures, la baisse se poursuit

Jackpot record de l'Euromillions : ces gagnants pour qui la chance a (très mal) tourné

REVIVEZ - C'est Alexandra qui remporte "Koh-Lanta : les 4 Terres"

Un troisième mystérieux monolithe de métal découvert, en Californie cette fois

Lire et commenter