VIDÉO - Regardez les propos de Fillon sur l'avortement qui ont déclenché la polémique

VIDÉO - Regardez les propos de Fillon sur l'avortement qui ont déclenché la polémique

VIDÉO - Alain Juppé et François Fillon s'affrontent ce mardi sur la question de l'avortement et confrontent ainsi leur vision de la société. A l'origine, les déclarations de François Fillon en juin dernier qui affirmait, lors d'un meeting, ne pas "approuver l'avortement".

"Compte tenu de ma foi personnelle, je ne peux pas approuver l'avortement". Ce sont ces mots prononcés par François Fillon le 22 juin dernier lors d'un meeting à Aubergenville (Yvelines) qui ont mis le feu aux poudres. L'ancien Premier ministre fait alors son mea culpa sur un passage de son livre. "J'ai commis une erreur quand j'ai écrit que l'avortement était un droit fondamental, ce n'est pas ce que je voulais dire. Ce que je voulais dire, c'est que c'est un droit sur lequel personne ne reviendra. Moi, philosophiquement et compte tenu de ma foi personnelle, je ne peux pas approuver l'avortement". 

Toute l'info sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Lire aussi

    Une séquence qui n’avait pas échappé à Lea Salamé, qui, lors de "L’émission politique", questionnait François Fillon sur cette intervention. "Cette petite phrase, qu’est-ce que ca veut dire ?" lui demandait alors la journaliste. Réponse : "Ca me regarde. C’est mes convictions personnelles. Je dis aussi immédiatement que jamais, personne, et certainement pas moi, ne reviendra sur l’avortement". "Mais vous voulez diriger la France..."lui rétorque Léa Salamé.  "Je n’ai pas à m’expliquer sur mes convictions religieuses devant vous (…) Je suis capable de faire la distinction entre les convictions et le bien public, l’intérêt général. Je considère que l’intérêt général c’est de ne pas rouvrir le débat", précise le candidat, avant de le repéter : "C’est un droit, et personne ne reviendra dessus (...) Fondamental non, ca n’est pas l’expression que j’aurai utilisé si c’était à refaire".

    Une prise de position qui n'a pas échappé à son adversaire dans la course à la primaire LR. Ce mardi 22 novembre, les deux derniers candidats se sont ainsi répondus par médias interposés sur la question de l'avortement. Bien décidé à attaquer François Fillon sur sa vision conservatrice de la société, Alain Juppé, invité sur Europe 1, a ainsi demandé à François Fillon de clarifier sa position sur l'avortement. 

    En vidéo

    Alain Juppé aimerait "que François Fillon clarifie sa position sur l'avortement"

    Lire aussi

      En déplacement à Viry-Châtillon (Essonne), François Fillon a aussitôt réagi face à la presse. "C'est une polémique inqualifiable et jamais je n'aurais pu penser que mon ami Alain Juppé puisse tomber aussi bas", a-t-il lâché à l'encontre de son rival. "C'est une question juridique, je n'ai jamais remis en cause l'avortement", a-t-il asséné, refusant de s'aventurer sur un terrain plus personnel. 

      Lire aussi

        Sur le même sujet

        Les articles les plus lus

        Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

        Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

        Dans le Gard, le geste héroïque d'un élève de 9 ans pour sauver son camarade de l'étouffement

        En plein conflit sur les licences de pêche post-Brexit, deux navires britanniques verbalisés en baie de Seine

        VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

        Lire et commenter
        LE SAVIEZ-VOUS ?

        Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

        Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.