Relance de la réforme des retraites : que cherche Emmanuel Macron ?

Relance de la réforme des retraites : que cherche Emmanuel Macron ?

PLAN - Pourquoi, à dix mois d'une présidentielle, l'entourage d'Emmanuel Macron annonce-t-il qu'il veut reculer l'âge de la retraite ? Explications d'Adrien Gindre.

Parmi les sujets laissés en suspens par la crise sanitaire, se trouve l'épineux sujet de la réforme des retraites. Alors que les comptes sociaux ont été considérablement grevés par le Covid-19, une partie de la majorité plaide pour un relèvement de l'âge de départ, mesure qui pourrait être prise dès le vote du prochain budget à l'automne. Selon Adrien Gindre, le chef du service politique de TF1, Emmanuel Macron veut apparaître jusqu'à au bout comme un président réformateur : "Une ministre me disait tout à l'heure : 'advienne que pourra'. Il faut avoir ce courage et parler à cet électorat qui veut continuer à bouger." 

Toute l'info sur

La réforme des retraites d'Emmanuel Macron

Seulement, le sujet divise l'entourage du chef de l'Etat tant sur sa forme que sur le calendrier. "Une autre ministre me glissait, que 'le risque, c'est de casser la reprise économique', avec un mouvement social, avec une sorte de retour des Gilets jaunes", explique-t-il.

Ne pas croire que tout est décidé

Emmanuel Macron a bien en tête l'épisode des Gilets Jaunes. C'est la raison pour laquelle il réfléchit aussi à des mesures sur les carrières longues, les jeunes, avec des annonces qui pourraient intervenir dans une prise de parole d'ici au 14 juillet. "Mais attention, il ne faut pas croire que tout est décidé", prévient Adrien Gindre. "En politique, on parle parfois de ballon d'essai. Le président va guetter les réactions et ajuster sa décision", conclut-il.

Lire aussi

Dans un calendrier parlementaire restreint, Emmanuel Macron n'a plus guère d'espace pour un projet de loi d'ampleur. Des avancées sur la prise en charge de la dépendance, des signaux en direction de la jeunesse comme l'extension de la "garantie jeunes" sont attendus, alors que l'exécutif cherche également à occuper le terrain sécuritaire. Dans le même temps, il espère aussi œuvrer à la consolidation, voire l'élargissement de sa majorité. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

"Ma femme est sénégalaise, je n’ai pas de leçons à recevoir" : l’humoriste Philippe Chevallier défend son vote pour Marine Le Pen

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.