Retraites : les 13 oublis fâcheux de Jean-Paul Delevoye

Retraites : les 13 oublis fâcheux de Jean-Paul Delevoye

Jean-Paul Delevoye a rectifié la déclaration de ses activités à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Désormais, il reconnaît treize mandats dont onze à titre bénévole.

Selon le journal Le Monde, le haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, a exercé une activité rémunérée depuis janvier 2018. Il s'agit d'un poste de conseiller dans un institut de réflexion à plus 5 000 euros par mois. Pourtant, la Constitution interdit une double activité avec le poste de ministre. Alors que l'opposition a réclamé sa démission, le "Monsieur Retraite" du gouvernement a renoncé à un poste dans le privé et garde le soutien du Premier ministre.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 15/12/2019 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 15 décembre 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les dirigeants du G7 s'engagent à distribuer plus d'un milliard de doses

Aveugle depuis 10 ans, un homme recouvre la vue grâce à une première mondiale

États-Unis : "avalé" par une baleine, un pêcheur en ressort indemne

Covid-19 : les contaminations repartent à la hausse au Royaume-Uni, la faute au vaccin AstraZeneca ?

EN DIRECT - Malaise cardiaque d'Eriksen : "Pour l'instant, nous n'avons pas d'explication", indique le médecin danois

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.